21 pages, 73 articles pour «certains»

Vous pouvez consulter la page d'explications relative au nuage de mots clés et aux techniques utilisées.

21 pages

  • Mots clés Java/C#
    https://www.gaudry.be > Programmation > C Sharp
    [1] 21/09/2006 - Dernière modification le 31/10/2018 Tableau de correspondances de certains mots clés entre le langage Java et le langage C#
    Mot clé = certain | Niveau = 2

  • Palais de Topkapi - La sultane validé et ses accompagnatrices
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [2] 22/02/2012 - Dernière modification le 26/04/2020 Les « appartements de la sultane validé » (Valide Sultan Dairesi) constituent, avec les appartements du sultan, la plus grande et la plus importante section du harem. Ils ont été construits après le déménagement de la sultane validé, qui a quitté le vieux palais (Eski Saray) pour Topkapı à la fin du xvie siècle. Ces appartements ont dû être reconstruits après l'incendie de 1665, entre 1666 et 1668. Certaines pièces, comme la petite pièce de musique, ont été ajoutées au xviiie siècle. Seules deux pièces sont ouvertes au public : la salle à manger avec, dans la galerie supérieure, la salle de réception, et la chambre avec, derrière un treillis, une petite pièce pour la prière. Le rez-de-chaussée accueille les appartements des quartiers des concubines, tandis qu'à l'étage se trouvent les quartiers de la sultane validé et de ses accompagnatrices (kalfas). Un passage mène, à travers les bains de la sultane validé, aux quartiers du sultan. Ces pièces sont toutes recouvertes de tuiles bleu-blanc et jaune-vert à motifs floraux, ainsi que de porcelaine d'İznik du xviie siècle. Le panneau représentant la Mecque, signé d'Osman İznikli Mehmetoğlu, constitue une innovation de style pour la porcelaine d'İznik. Les peintures panoramiques des salles supérieures sont de style européen occidental des xviiie et xixe siècles. Au-dessus des quartiers de la sultane validé se trouvent les appartements de Mihirisah, de style rococo. Le passage en direction des bains donne accès à l'appartement d'Abdülhamid Ier. À proximité se trouve la chambre d'amour de Selim III, construite en 1790. Un corridor étroit relie cette pièce au pavillon d'Osman III daté de 1754. Source: Wikipedia, the free encyclopedia - version 26Feb2012
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 11

  • Istanbul, Rüstem Paşa Camii
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [3] 22/02/2012 - Dernière modification le 12/05/2020 La mosquée Rüstem Pasha (en turc: «Rüstempaşa Camii») est une mosquée ottomane située à Hasırcılar Çarşısı (marché des tisserands de paille) dans le quartier de Tahtakale, dans le quartier d'Eminönü à Istanbul, en Turquie. Histoire De 1560 à 1564, l'architecte ottoman Sinan construit pour le Grand Vizir Rüstem Pacha, époux de Mihrimah, fille préférée de Soliman le Magnifique et de Roxelane, la mosquée de Rüstem Pacha à Istanbul, dans le quartier d'Eminönü, à la pointe de la presqu'île du vieux Constantinople. Sa petite taille et ses proportions font d'elle le parfait exemple de l'art ottoman, voire un de ses chefs-d'œuvre, notamment dans ses décorations florales (œillets, marguerites, tulipes, lys et lilas) et son revêtement de carreaux de faïence d'Iznik qui ornent les murs intérieures et les parois du péristyle. La mosquée se trouve au-dessus d'une arcade de magasins et surplombe les rues bordées de caravansérails, dont la construction remonte parfois à l'époque byzantine. Une restauration récente l'a mise en valeur, mais le tremblement de terre de 1999 a endommagé les petits dômes. Architecture Son plan classique a une forme rectangulaire, un dôme central appuyé sur quatre semi-coupoles et cinq dômes plus petits. Des carreaux d'Iznik (Nicée) recouvrent l'intérieur de la mosquée. Exterieur La mosquée a été construite sur une haute terrasse au dessus d'un complexe de magasins voûtés, dont les loyers étaient destinés à soutenir financièrement le complexe de la mosquée. Des escaliers intérieurs étroits et tortueux dans les coins donnent accès à une cour spacieuse. La mosquée a un double porche avec cinq travées en forme de dôme, d'où ressort un toit profond et bas soutenu par une rangée de colonnes. Interieur La mosquée Rüstem Pasha est réputée pour ses grandes quantités de carreaux d'İznik, répartis dans une très grande variété de motifs floraux et géométriques, qui couvrent non seulement la façade du porche, mais également le mihrab, le minbar et les murs. Il existe environ 80 modèles différents. Ces carreaux présentent l'utilisation précoce du fût arménien, un pigment rouge tomate qui deviendrait caractéristique de la poterie d'İznik. La couleur vert émeraude brillante n’est utilisée que plus tard dans un panneau ajouté au-dessus d’une porte extérieure. Certaines des tuiles, en particulier celles qui se trouvent dans un grand panneau sous le portique à gauche de l'entrée principale, sont décorées de vert sauge et de violet manganèse foncé, caractéristiques du schéma de coloration «Damascus ware» antérieur. Aucune autre mosquée n’utilise autant le carrelage d’Iznik; avec les mosquées postérieures, Sinan utilisa les fichiers avec plus d'économie. Le plan du bâtiment est essentiellement celui d'un octogone inscrit dans un rectangle. Le dôme principal repose sur quatre demi-dômes; pas sur les axes mais dans les diagonales du bâtiment. Les arches du dôme jaillissent de quatre piliers octogonaux - deux au nord, deux au sud - et de piliers saillants des murs est et ouest. Au nord et au sud, des galeries sont soutenues par des piliers et par de petites colonnes de marbre entre elles. Source: Wikipedia, the free encyclopedia - version 25Feb2012
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 12

  • Sultan Ahmet Camii
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [4] 23/02/2012 - Dernière modification le 18/05/2020 La Mosquée bleue, mosquée du sultan Ahmet ou mosquée Sultanahmet (en turc Sultan Ahmet Camii ou Sultanahmet Camii) est l'une des mosquées historiques d'Istanbul. Elle est notamment connue pour les céramiques à dominante bleue qui ornent les murs intérieurs, et lui ont valu son nom en Europe. Elle fut un point de départ du pèlerinage à La Mecque et a le privilège de comporter six minarets : la Mosquée sacrée de La Mecque en comptait autant à l'époque, mais en a depuis reçu un septième. Les coupoles sont soutenues par quatre piliers massifs qui rappellent ceux de la mosquée Selimiye à Edirne, un autre chef-d'œuvre de Sinan. Il est évident que Sedefhar Mehmet Ağa a été timoré en prenant cette marge de sécurité exagérée, en dégradant les proportions élégantes de la coupole par leur taille oppressive. Ces « pieds d'éléphants » sont composés de multiples rainures de marbre convexes à leur base, tandis que la moitié supérieure est peinte, séparée de la base par une bande inscrite avec des mots dorés. À ses niveaux inférieurs et à chaque quai, l'intérieur de la mosquée est bordée de plus de 20 000 carreaux de céramique artisanale, faite à Iznik (l'ancienne Nicée) dans plus de cinquante modèles différents. Les carreaux aux niveaux inférieurs sont de conception traditionnelle, tandis qu'au niveau de la galerie leur design devient flamboyant avec des images de fleurs, de fruits et de cyprès. Plus de 20 000 carreaux ont été fabriqués sous la supervision du maître potier d'Iznik Kaşıcı Hasan, et Mustafa Mersin Efendi de Avanos (Cappadoce). Toutefois, le prix des constructeurs pour les carreaux était fixé par décret du sultan, tandis que les prix des carrelages a augmenté au fil du temps. En conséquence, les carreaux utilisés plus tard dans la construction étaient de moindre qualité, leurs couleurs ont pâli et changé (le rouge au brun, le vert au bleu, blanc tacheté) et la glaçure s'est émoussée. Les tuiles sur le mur du balcon arrière sont des carreaux recyclés du harem du palais de Topkapı, quand il a été endommagé par un incendie en 1574. Les niveaux supérieurs de l'intérieur sont dominés par la peinture bleue, mais de mauvaise qualité. Plus de 200 vitraux avec des motifs complexes laissent passer la lumière naturelle, aujourd'hui aidée par des lustres. Sur les lustres, des œufs d'autruche étaient destinés à éviter les toiles d'araignées dans la mosquée en repoussant les araignées. Les décorations comprennent des versets du Coran, dont beaucoup ont été faits par Seyyid Kasim Gubari, considéré comme le plus grand calligraphe de son temps. Les sols sont recouverts de tapis, qui sont donnés par des fidèles et sont régulièrement remplacés dès qu'ils sont usés. Les nombreuses fenêtres spacieuses confèrent une impression d'espace. Les croisées au niveau du sol sont décorées avec l'Opus sectile. Chaque exèdre a cinq fenêtres, dont certaines sont aveugles. Chaque demi-coupole possède 14 fenêtres et le dôme central 28 (dont quatre sont aveugles). Le verre de couleur pour les fenêtres a été un don de la Seigneurie de Venise au sultan. La plupart de ces vitraux colorés ont désormais été remplacés par des versions modernes sans quasiment aucune valeur artistique. L'élément le plus important dans l'intérieur de la mosquée est le mihrab, qui est fait de marbre finement sculpté, avec un créneau de stalactites et un panneau double d'inscriptions au-dessus. Les murs adjacents sont recouverts de carreaux de céramique, mais les nombreuses fenêtres autour leur donnent une apparence moins spectaculaire. À la droite du mihrab est le minbar richement décoré, ou pupitre, où l'imam se trouve quand il prononce son sermon au moment de la prière de midi le vendredi ou les jours saints. La mosquée a été conçue de sorte que même quand elle est très encombrée, tout le monde à la mosquée peut voir et entendre l'imam. Le kiosque royal est situé à l'angle sud-est, il comprend une plate-forme, une loggia et deux petites salles. Il donne accès à la loge royale dans le sud-est de la galerie supérieure de la mosquée. Ces chambres sont devenues le siège du grand vizir pendant la répression du corps rebelle janissaire en 1826. La loge royale (Hünkâr Mahfil) est soutenue par dix colonnes de marbre. Elle a ses propres mihrabs, qui étaient autrefois ornés d'un jade rose et doré et une centaine de corans sur les lutrins incrustés et dorés. Le grand nombre de lampes qui éclairent l'intérieur étaient autrefois couvertes d'or et de pierres précieuses. Parmi les bols en verre on pouvait trouver des œufs d'autruche et des boules de cristal. Toutes ces décorations ont été enlevées ou pillées pour les musées. Les grandes tablettes sur les murs sont gravées avec les noms des califes et des versets du Coran, à l'origine par le grand calligraphe du xviie siècle Ametli Kasım Gubarım, mais ils ont souvent été restaurés. Source: Wikipedia, the free encyclopedia - version 09Mar2012
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 13

  • Flûte, Prestant, ♫mion ♪rg ♩♭ale, Réunion Grd Org Rée
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [5] 22/03/2020 - Dernière modification le 25/04/2020 Fourniture : Mixture composée d'octaves et de quintes. Elle est plutôt grave, et n'a généralement pas beaucoup de reprises. Grd O. Bourdon 8p et 16p : jeu au son très doux (pauvre en harmoniques). Le 16’ sonne une octave plus bas que le 8’.Les bourdons sont construits avec de tuyaux à bouche, larges (à embouchure de Flûte) et bouchés en haut. Viole de Gambe : La Viole de Gambe, ou simplement Gambe est apparue suite à la constatation que si on rend un tuyau très étroit, le son prend une couleur ressemblant aux cordes frottées. Ce type de jeu a aussi un autre intérêt non négligeable : il a une attaque très particulière, ressemblant à un coup d'archet. Certaines Gambes, surtout dans les graves, n'ont pour ambition que d'ajouter ce caractère au son dans les basses. Montre : jeu de base de l'orgue. Il est constitué de tuyaux à bouche, ouverts en haut, posés en façade du buffet. Il donne par son attaque claire et franche une lisibilité particulière à la polyphonie. Flûte : jeu au son doux (assez pauvre en harmoniques donc avec une fondamentale particulièrement affirmée), de taille large, avec une bouche plus haute qu'un Principal. La Flûte 4' est une octave plus aigu que le 8’. Prestant : de taille moyenne comme le “Montre”, aussi nommé “Octav” ou “Choralbass”, en 4’ il sonne à l’octave aiguë.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 14

  • Viole de Gambe, Montre, Bourdon
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [6] 24/04/2020 - Dernière modification le 11/05/2020 Fourniture : Mixture composée d'octaves et de quintes. Elle est plutôt grave, et n'a généralement pas beaucoup de reprises. Grd O. Bourdon 8p et 16p : jeu au son très doux (pauvre en harmoniques). Le 16’ sonne une octave plus bas que le 8’.Les bourdons sont construits avec de tuyaux à bouche, larges (à embouchure de Flûte) et bouchés en haut. Viole de Gambe : La Viole de Gambe, ou simplement Gambe est apparue suite à la constatation que si on rend un tuyau très étroit, le son prend une couleur ressemblant aux cordes frottées. Ce type de jeu a aussi un autre intérêt non négligeable : il a une attaque très particulière, ressemblant à un coup d'archet. Certaines Gambes, surtout dans les graves, n'ont pour ambition que d'ajouter ce caractère au son dans les basses. Montre : jeu de base de l'orgue. Il est constitué de tuyaux à bouche, ouverts en haut, posés en façade du buffet. Il donne par son attaque claire et franche une lisibilité particulière à la polyphonie. Flûte : jeu au son doux (assez pauvre en harmoniques donc avec une fondamentale particulièrement affirmée), de taille large, avec une bouche plus haute qu'un Principal. La Flûte 4' est une octave plus aigu que le 8’. Prestant : de taille moyenne comme le “Montre”, aussi nommé “Octav” ou “Choralbass”, en 4’ il sonne à l’octave aiguë.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 15

  • Grand Hôtel d'Ardolaz, les partitions de Dragan Zmadjevic
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [7] 28/03/2020 - Dernière modification le 28/04/2020 The story: "The questions came crowding in me: Who was this strange music lover, amateur works of Dragan? And why did he behave so so weird?" In the village of Ardolaz somewhere in the Valais Alps, Sir Melvin Woodworth is in pursuit of a remember, the shadow of his brother Dragan, pianist in the middle of the mountains. He heards one night a melody played on the piano of the decrepit abandoned hotel. An avalanche is going to destroy the village and the population is evacuated. Alone in the abandoned village, he must understand the past to build the future. Source: COSEY, A la recherche de Peter Pan, Editions du Lombard, 1984, "histoires et légendes" The abandoned hotel The Montesano, Arveyes hotel perched on the plateau of Villars, has seen the beautiful world. Built in 1914, the property is responsible for the care of tuberculosis patients, but it soon turns into a hotel. In 1925, he spent 20 to 60 rooms. In the 60s, the hotel became famous for its theme evenings, nights like Brazilian, jazz, African ... the main lounge and bar welcome the stars but also the regional dish. The fate of this hotel goes dark in the late 90s, when it is landing in the hands of the Cantonal Bank of Vaud (BCV). It therefore passes from hand to hand, without finding an owner willing to take the huge renovation that the building needs. Gradually, the squatters invaded the stage. One night a caravan from even smoke in the parking lot. The town, for safety reasons, access is looping. "But we went there as in a mill," says an inhabitant of Villars. Disappears furniture: objects of significant size, requiring the organization. Many people are certain that organized gangs are at work. A bay window is thus carried away, like pieces of flooring. One evening in April 2008, at 3 am, the alarm is raised. The rundown is on fire. It will take just over 12 hours to ensure that the fire is under control. The property is destroyed and the population does not believe in accidents. It was demolished a few months later. L'histoire : «Les questions se pressaient en moi : Qui était cet étrange mélomane, amateur des oeuvres de Dragan ? Et pourquoi se comportait-il de façon si bizarre ?» Dans le village de d'Ardolaz au beau milieu des Alpes valaisannes, Sir Melvin Woodworth est à la poursuite d'un souvenir, de l'ombre de son frère Dragan, pianiste échoué au beau milieu des montagnes. Il surprend une nuit une mélodie jouée sur le piano décrépi de l'hôtel abandonné. Une avalanche menace de détruire le village et la population est évacuée. Seul dans le village abandonné, il doit comprendre le passé pour affronter l'avenir. Source: COSEY, A la recherche de Peter Pan, Editions du Lombard, 1984, "histoires et légendes" L'hôtel abandonné Le Montesano, hôtel perché à Arveyes, sur le plateau de Villars, a vu défiler du beau monde. Construit en 1914, l'établissement est à l'origine destiné au soin des tuberculeux, mais il se transforme rapidement en hôtel. En 1925, il passe de 20 à 60 chambres. Dans les années 60, l'hôtel devient réputé pour ses soirées à thème, comme les nuits brésiliennes, jazz, africaines... le grand salon et le bar accueillent des stars mais aussi le gratin régional. Le destin de cet hôtel s'assombrit à la fin des années 90, lorsqu'il attérit dans les mains de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV). Il passe dès lors de mains en mains, sans trouver de propriétaire désireux d'assumer les immenses travaux de rénovation dont la bâtisse a besoin. Petit à petit, les squatteurs envahissent les étages. Un soir, une caravane part même en fumée, sur le parking. La commune, par souci de sécurité, fait boucler l'accès. «Mais on y entrait comme dans un moulin», raconte un habitant de Villars. Du mobilier disparait: des objets de taille conséquente, nécessitant de l'organisation. Nombreux sont ceux qui sont certains que des bandes organisées sont à l'oeuvre. Une baie vitrée est ainsi emportée, tout comme des morceaux de parquet. Un soir d'avril 2008, à 3 h du matin, l'alerte est donnée. L'hôtel délabré est en feu. Il faudra un peu plus de 12 heures pour s'assurer que le sinistre est maîtrisé. L'établissement est détruit et la population ne croit pas à un accident. Il sera démoli quelques mois plus tard.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 16

  • Fort d'Ambleteuse
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [8] 06/04/2012 - Dernière modification le 18/05/2020 Le fort d'Ambleteuse, aussi appelé fort Vauban ou fort Mahon, est un fort situé sur le littoral de la commune d’Ambleteuse dans le Pas-de-Calais en France à l'entrée de l'estuaire de la Slack. Il a été construit par Vauban sur ordre de Louis XIV pour défendre un port de guerre. Il est nommé tour d'Ambleteuse ou fort d'Ambleteuse dans tous les documents officiels jusqu'au cadastre napoléonien de 1803. Le nom de fort Mahon, dû certainement à une erreur administrative de transcription, n'apparaît qu'en 1840. Source: Wikipedia
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 17

  • Bernard Wright's strange house
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [9] 25/04/2020 - Dernière modification le 12/05/2020 The story: At the edge of a cliff somewhere on the coast, stands a strange house with a whole section seems to have disappeared in the waves. This is where patient Rork, the mysterious man with white hair ... Three days ago, Rork was contacted by Bernard Wright. He had finally decided Rork to follow him in his strange house, after telling him a strange story. Bernard Wright bought the house two months ago, because this kind of place stimulates creativity. But strange rumors about the place, although at the beginning of its installation the young writer did not notice anything strange, if not the remains of a machine's usefulness in an unknown parts the remains. The nightmare has actually started three days ago. After a slumber, Bernard Wright awoke to a letter written by him but the alphabet and the time of writing are unknown. The only certainty is this strange letter from his hand. Having heard of the immense knowledge of ancient writing Rork, so he decided to call on him to solve this riddle ... Referring to "A Century for a house" where Rork met the young writer Bernard Wright.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 18

  • Bernard Wright's strange house - Chimney
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [10] 15/04/2020 - Dernière modification le 07/05/2020 The story: At the edge of a cliff somewhere on the coast, stands a strange house with a whole section seems to have disappeared in the waves. This is where patient Rork, the mysterious man with white hair ... Three days ago, Rork was contacted by Bernard Wright. He had finally decided Rork to follow him in his strange house, after telling him a strange story. Bernard Wright bought the house two months ago, because this kind of place stimulates creativity. But strange rumors about the place, although at the beginning of its installation the young writer did not notice anything strange, if not the remains of a machine's usefulness in an unknown parts the remains. The nightmare has actually started three days ago. After a slumber, Bernard Wright awoke to a letter written by him but the alphabet and the time of writing are unknown. The only certainty is this strange letter from his hand. Having heard of the immense knowledge of ancient writing Rork, so he decided to call on him to solve this riddle ... Referring to "A Century for a house" where Rork met the young writer Bernard Wright.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 19

  • Un autre monde
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [11] 11/05/2020 - Dernière modification le 20/05/2020 Un mur décrépi; les lézardes du temps ; presque une peinture abstraite… J’avais choisi cette photo pour illustrer la couverture d’une publication à tirage limité qui présentait certaines de mes photos de lieux abandonnés. Ayant grandi à côté d’une ferme abandonnée dont les vergers étaient remplis de carcasses d’anciennes automobiles ensevelies sous la végétation, ces lieux ont été une source d’explorations et d’aventures diverses avec mes frères. Quel riche terrain de jeu nous avons eu, et que d’aventures nous avons vécu en ces lieux… Vous trouverez un peu tout et n’importe quoi parmi mes photos, principalement des souvenirs de voyages, mais cette photo reste toujours la photo d’accueil, la première du flux. Même si les lieux en friche ne constituent qu’une infime minorité parmi les photos visibles ici, la nature tient toujours une place prépondérante.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 20

  • M134 Minigun
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [12] 13/05/2020 - Dernière modification le 21/05/2020 The M134 Minigun is a 7.62 mm, six-barreled machine gun with a high rate of fire (2,000 to 6,000 rounds per minute), employing Gatling-style rotating barrels with an external power source. The term "Minigun" has popularly come to refer to any externally powered Gatling gun of rifle caliber, though the term is sometimes used to refer to guns of similar rates of fire and configuration, regardless of power source and caliber. Specifically, minigun refers to a specific model of weapon, originally produced by General Electric. The "Mini" of the name is in comparison to designs that use a similar firing mechanism but larger shells, such as General Electric's earlier 20 mm M61 Vulcan, and "gun" referencing the delineation between a cannon, that of a caliber higher than 20 millimeters—and gun—within certain ranges. From Wikipedia, the free encyclopedia
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 21

  • L'arbre fétiche
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [13] 09/05/2020 - Dernière modification le 19/05/2020 .../ Certains arbres font l'objet de pratiques superstitieuses. Il s'agit essentiellement d'arbres fétiches, qui ont cette caractéristique, quand on a posé certain types d'actes (généralement y fixer un clou ou y enfoncer un morceau de tissu) de produire un effet bénéfique, voir maléfique. Ces clous ou bouts de tissu peuvent être assimilés à des amulettes, mais que l'on ingérerait à l'arbre au lieu de porter sur soi. /... Source: Le Grand livre de la forêt wallonne Par "Belgique. Ministère de la région wallonne", Pierre Mardaga
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 22

  • Beelitz
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [14] 18/05/2020 - Dernière modification le 23/05/2020 Le complexe était un hôpital militaire de l'armée impériale allemande depuis le début de la Première Guerre mondiale. En Octobre et Novembre 1916, Adolf Hitler y a été soigné après avoir été blessé à la jambe lors de la bataille de la Somme. En 1945, le lieu a été occupée par les forces de l'Armée rouge, et le complexe est resté un hôpital militaire soviétique jusqu'en 1995, bien après la réunification allemande. Après le retrait soviétique, des tentatives ont été lancées sans grand succès pour privatiser le complexe. Certaines sections de l'hôpital demeurent opérationnelles comme un centre de réadaptation neurologique et un centre de recherche et de soins pour les victimes de la maladie de Parkinson. Le reste, y compris la chirurgie, l'hôpital psychiatrique, et un champ de tir, a été abandonné en 2000. En 2007, la zone environnante ressemblait à une ville fantôme. C'est sur ce lieu qu'ont été tournées des scènes de films comme Le Pianiste en 2002, ou encore le clip de Rammstein "Mein Herz de brennt" et "Valkyrie" en 2008.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 23

  • Devoxx 2014 - Probably, Definitely, Maybe
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [15] 12/11/2014 - Dernière modification le 06/05/2020 Probably, Definitely, Maybe We live in an uncertain world and we deal with this by considering possibilities and probabilities; from what movies you might be interested in to what diseases you might have given your symptoms. Without realising it people interact with systems that utilise probability on a daily basis. But what is probability, how to we measure and work with it? Given the wealth of big data collected how can we use that to predict the future? What if there is noise in the data? What if the data changes over time? To answer these questions we start with the fundamentals of probability theory before looking Bayesian systems (frequently a key part of recommendation and expert systems), Markov chains (useful in predicting human behaviour), and dynamic Bayesian networks (such as Kalman filters and hidden Markov chains which are often used in real-time systems like auto-pilot navigation). Along the way we'll try to demonstrate the mathematics using simple Java/Groovy examples. No knowledge of advanced mathematics is required! Source: DEVOXX
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 24

  • Cheveux de sorcière dans les vieux pins
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [16] 16/03/2016 - Dernière modification le 07/05/2020 Lichens, ou champignons qui poussent quand l'air est très pur. Certains de ces lichens sont appellés "cheveux de sorcières", ou "cheveux de trolls"
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 25

  • Vaillante habitante de Taganana
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [17] 17/03/2016 - Dernière modification le 11/05/2020 Au bout d'une route sinueuse au milieu de la laurisylve exubérante du bout du nord-est de l'ile, Taganana est un hameau situé dans le parc rural de l’Anaga (Santa Cruz de Tenerife). Ses maisonnettes au charme d'antan dans d'étroites ruelles donnent un cachet incroyable à ce village accroché au massif rocheux. Cette vaillante habitante arpente d'un pas encore très sur les chemins extrêmement pentus du coin, et je ne peux donc me permettre de paraitre essoufflé en lui souhaitant une bonne journée. En totale opposition au centre désertique et lunaire de Tenerife, ici la végétation est luxuriante (dragonnier, laurier, tilleul). On croirait à certains moments revenus à l'époque tertiaire en marchant dans ces superbes forêts thermophiles. En plus , une chance incroyable, il avait beaucoup plu les semaines précédentes, mais pas une goute de pluie ne s'est permise de gêner la rando.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 26

  • MÁV 424-287 (Abandoned Red star train)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [18] 16/04/2020 - Dernière modification le 07/05/2020 Dans une vieille gare, une sorte de cimetière de carcasses de trains renfermait ce trésor: une locomotives à vapeur hongroise MÁV Class 424 en bon état. Les locomotives MÁV Class 424 ont été fabriquées à partir de 1924 et évoquent une certaine nostalgie car elles apparaissent dans la littérature et de nombreux films, mais celle-ci aurait un passé beaucoup plus tragique... Dans ce cimetière de trains abandonnés, il restait encore certains anciens wagons ayant servi au transport de prisonniers juifs vers Auschwitz pendant la période nazie occupée, ainsi que d'autres locomotives encore plus anciennes. A l'extérieur, il y avait encore des locomotives, dont une MÁV Class 424 remise à neuf et repeinte. Certaines des MÁV Class 424 (424.006 à 424.020) ont été utilisées par la Corée du Nord pendant la guerre de Corée. D'autres ont été affectées aux chemins de fer sur la frontière hongroise-soviétique (Záhony), ce qui explique la présence de l'étoile rouge communiste peinte sur le devant (d'où l'appellation Red Star train, ou Red Star Graveyard). Le MAGAV424.287 avait à un moment donné deux ailes rouges, juste au-dessus de son numéro d'immatriculation. Espérons qu'aujourd'hui ces monstres de métal ont trouvé une place dans un musée et sont préservées...
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 27

  • F-104A Starfighter (Royal Jordanian Air Force)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [19] 03/09/2017 - Dernière modification le 04/05/2020 Sur ce modèle, la disposition de l'aile de queue divisée laisse à penser qu'il s'agit d'un des avions utilisé comme leurre et posté à la frontière Syrienne, pour les faire passer pour des Mirage F1 (il est d'ailleurs impossible de l'identifier car le camouflage et les marquages ne sont plus présents). Ce F-104A Starfighter monté sur colonne a été aperçu à côté de l'autoroute entre Jerash et Ajloun, en Jordanie. La Royal Jordanian Air Force souhaitait 36 Lockheed F-104 Starfighters de l'USAF depuis 1966. Entre 1969 et 1973, elle a reçu 22 avions Lockheed F-104A Starfighter et 4 avions Lockheed F-104B Starfighter. Ils étaient basés à la King Hassan Air Force Base (Amman). Après le remplacement par des Northrop F-5E et F-5F, certains Starfighter F-104 ont été utilisés comme avions de leurre pour l'Azraq Air Force et la base aérienne du Roi Hassan, comme probablement ce modèle.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 28

  • Lockheed F-104B Starfighter (Royal Jordanian Air Force)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [20] 08/09/2017 - Dernière modification le 29/04/2020 Ce F-104B Starfighter a été aperçu à sur un round point près de Irbid, en Jordanie. La Royal Jordanian Air Force souhaitait 36 Lockheed F-104 Starfighters de l'USAF depuis 1966. Entre 1969 et 1973, elle a reçu 22 avions Lockheed F-104A Starfighter et 4 avions Lockheed F-104B Starfighter. Ils étaient basés à la King Hassan Air Force Base (Amman). Après le remplacement par des Northrop F-5E et F-5F, certains Starfighter F-104 ont été utilisés comme avions de leurre pour l'Azraq Air Force et la base aérienne du Roi Hassan.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 29

  • Mexique - colorations des textiles à la cochenille
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [21] 15/07/2019 - Dernière modification le 01/05/2020 La cochenille est un petit insecte que l'on trouve sur certaines plantes au Mexique. Les mâles développent des ailes une fois adulte, ce qui leur permet de quitter la plante. La femelle, elle, développe un acide pour se protéger. Cet acide (acide carminique) est récolté, puis séché au soleil. Ensuite, il est broyé et produit une poudre rouge. Avec du jus de citron, il devient orange éclatant. Avec du bicarbonate de sodium il devient violet.
    Mot clé = certain (titre ou description) | Niveau = 30

73 articles

Document créé le 13/03/2010, dernière modification le 26/09/2019
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/tagcloud-rf-certains.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.