Université du Val-Benoit, institut de chimie

Photos de l’institut de chimie abandonné du Val-Benoît, avant sa réaffectation.

Complexe de bâtiments universitaires abandonnés, architecture superbe, amphithéâtres silencieux, l’institut de chimie du Val-Benoît en photos.

L'université, de la poudre aux yeux?
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

L’université du Val-Benoit

Vous pouvez consulter la page dédiée à l’ensemble du Val-Benoit pour plus d’informations.

L’aspect extérieur de l’institut de chimie du Val-Benoit est impressionnant, avec la vigne vierge qui tente de le digérer…

La façade de l'institut de chimie
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

A l’intérieur, un panneau de la dernière rentrée académique donne un aspect figé dans le temps et totalement déserté soudainement. Ce n’est qu’illusion, car à l’époque de mes visites, les portes de beaucoup de bâtiments étaient grandes ouvertes, et des gens squattaient les lieux, s’étant aménagés des locaux avec ce qu’ils trouvaient sur place.

 Rentrée académique 1998
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Sur la photo suivante, un vieux projecteur et un ordinateur trônent dans une salle où l’écran ne peut cacher les ravages du temps, la mousse rongeant les murs gorgés d’humidité. Mais j’aimais cette ambiance étrange et silencieuse.

 Projection
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

L’institut de chimie

L’ancien hall d’entrée monumental, et le plafond calciné par les voleurs de métaux, qui brulent les câbles électriques pour en extraire le cuivre.

 Hall d'entrée de l'Institut de Chimie et de Métallurgie
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Dans les amphithéâtres silencieux, où la poussière drape tout de gris, des manuels trainent encore sur les bancs, sous les fragments de plafond qui se détachent.

 Amphithéatre - salle de cours de chimie
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Советская металлическая промышленность
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Dans une autre salle, on se croirait presque au cinéma…

 Pas besoin d'en faire tout un cinéma
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Des tubes éprouvettes qui suggèrent une étrange expérience interrompue…

 L'expérience interdite
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Mon bobblehead fallout ne peut s’empêcher de s’échapper de mon sac photo, le temps de poser à côté de différentes poudres

 Fallout - Buffout, radaway, mais où sont les stimpaks?
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Il vaut mieux ne pas toucher; il reste de l’acide sulfurique…

Les ravages de l'acide
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

D’ailleurs, certains bancs d’expériences sont complètement rongés par l’acide qui s’est répandu…

 Attaque à l'acide sulfurique
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Différents appareils de mesure

 acidité - activité chimique des ions hydrogènes - reprocessing
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 H2O 36°C
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Control point 7
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Un piano abandonné dans une grande salle vide, des rayons de lumière et la nature qui s’incruste par une vitre brisée… Une ambiance qui me rappelle le film « L’armée des douze singes »; je craque pour une petite mise en scène, le temps d’enfiler la combinaison et le masque.

 Est-ce que le virus est encore actif?
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Mon objectif fisheye se charge de rendre le sourire au vieux piano avec ses dents de nacre jauni par le temps. :-)

 Le piano souriant
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Laboratoire abandonné
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Les laboratoires de chimie sont impressionnants, avec leurs conduites d’extraction des gaz, la peinture verte qui s’écaille sur les murs et les plafonds et qui baignent les lieux dans une lumière étrange, et enfin, les superbes poudres colorées qui traînent sur les bancs d’expériences.

Couleurs primaires - le laboratoire abandonné
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 RVB - Rouge/Vert/Bleu - Couleurs primaires additives
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

La lumière change énormément l’impression qui se dégage de ces lieux, et certaines de mes visites se font tard le soir, dans une semi-pénombre qui drape les lieux de mystère…

 United Colors of Chemical Decay - v2
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

United Colors of Chemical Decay - v1
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Le labo de chimie dans la pénombre
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Machine divine à traitement de texte de Stephen King?
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Adler typewriter
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Potassium hydroxide
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

De nombreux appareils électroniques, probablement très coûteux, étaient encore entreposés dans les armoires dont les portes claquent au vent et dont les vitres se brisent, rompant le silence en éclats sonores inquiétants.

Lors de mes dernières visites, j’ai constaté que pratiquement plus rien ne subsistait comme matériel, tout ce qui pouvait être dérobé ayant disparu, le reste étant complètement saccagé.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Dans certaines salles, tout est complètement vandalisé.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Réinvention de la lampe à gaz
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le côté vintage de ces bandes magnétiques m’a toujours plu. Sans rire, je possède toujours le vieux lecteur/enregistreur Sony de grosses bandes audio et il fonctionne encore impeccablement…

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 1-2-3
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 R1-R2-B4-H4
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Disjoncteur haute tension
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 On tourne le dos au tableau
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

La salle est vide, mais la végétation ne tardera pas à s’y frayer un chemin…

 Quand la nature s'invite...
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Des ampoules à filament dans une réserve, avec les plans de câblage électrique, et oh surprise nous sommes à Liège, une bouteille de péquet.

 Eclairage électrique
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles semblables

Test de navigation par catégorie

« | G-SBAR en concert à la péniche à Liège – 24 février 2017 | »