FrichesLa cité perdueReportages photo

L’antenne OTAN abandonnée

La station de télécommunication OTAN

La construction de cette station commence en 1969, et l’antenne multi satellite est opérationnelle depuis 1971.

En janvier 2013, dans le cadre de la modernisation des centres de télécommunications satellite OTAN, le démantèlement du site est décidé. De nouvelles stations au sol avec antennes multiples doivent être construites, non seulement sur le site actuel, mais aussi à Lunghezzano (Vérone, Italie), ainsi que des sites à antenne unique à Oglaganasi (Turquie) et Atalanti (Grèce).

L’extérieur

La vue extérieure du site est intéressante, avec l’énorme dôme qui protège l’antenne.

Under the dome
Under the dome (infos)

L’antenne OTAN abandonnée

Vue intérieure du dôme, l'antenne OTAN abandonnée
Vue intérieure du dôme, l'antenne OTAN abandonnée (infos)

Une fois dans la base, les installations ne sont pas très intéressantes au niveau photographique, mais à l’intérieur du dôme, c’est tout autre chose…
L’intérieur du dôme me fait penser à un album de Yoko Tsuno, « Message pour l’éternité », où nous voyons Yoko entrer dans le radôme qui abritait la gigantesque antenne Cornet, au centre de télécommunication par satellite de Pleumeur-Bodou. Ce centre a fermé définitivement en 2003 et a aussi été démantelé.

Photo de l'antenne cornet de Pleumeur-Bodou
Photo de l'antenne cornet de Pleumeur-Bodou

L'antenne cornet de Pleumeur-Bodou, dessinée par R. Leloup dans l'album de la série Yoko Tsuno «Un message pour l'éternité»

L'antenne cornet de Pleumeur-Bodou, dessinée par R. Leloup dans l'album de la série Yoko Tsuno «Un message pour l'éternité»

Le dôme, dans un état assez détérioré, laisse filtrer une lumière aux teintes orangées. Les lieux sont plus ou moins en bon état, malgré les déchirures et trous dans l’enveloppe du dôme; il y a juste ce qu’il faut comme impression de vétusté et d’abandon pour cette antenne OTAN abandonnée, la poussière et le silence.

A présent, l’antenne a été démontée et les bâtiments détruits.

Fermeture du radar OTAN

Ce n’est pas la seule antenne OTAN abandonnée, d’autres dômes à antennes ou à radar sont appelés à disparaître dans les années à venir, comme par exemple ce dôme radar OTAN, pour l’instant encore en activité…

Une autre antenne radar, bientôt abandonnée?
Une autre antenne radar, bientôt abandonnée? (infos)

Qu’est-ce qu’un radar?

Le radar (de l’anglais RAdio Detection And Ranging) est un système qui utilise les ondes électromagnétiques pour détecter la présence et déterminer la position ainsi que la vitesse d’objets tels que les avions, les bateaux, ou la pluie. Les ondes envoyées par l’émetteur sont réfléchies par la cible, et les signaux de retour sont captés et analysés par le récepteur, souvent situé au même endroit que l’émetteur. La distance est obtenue grâce au temps aller/retour du signal, la direction grâce à la position angulaire de l’antenne où le signal de retour a été capté et la vitesse avec le décalage de fréquence du signal de retour généré selon l’effet Doppler. Il existe également différentes informations trouvées par le rapport entre les retours captées selon des plans de polarisation orthogonaux.

Le radar est utilisé dans de nombreux contextes : en météorologie pour détecter les orages, pour le contrôle du trafic aérien, pour la surveillance du trafic routier, par les militaires pour détecter les objets volants mais aussi les navires, en astronautique, etc.
Source : Wikipedia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles semblables

Test de navigation par catégorie

« | Le fort de la Chartreuse de Liège | »