Imperia, l’usine abandonnée

Photos et historique de l’usine automobile Impéria

L’usine Impéria. Un nom à présent presque oublié, mais qui aura marqué l’industrie automobile, et la région Liégeoise.

Voici donc les photos de la visite de cette usine à présent abandonnée…

L’usine Imperia

Installée en bord de Vesdre, l’usine automobile Impéria ressemble à un petit château médiéval. Seuls la marque au dessus de la porte de la façade et le morceau de piste automobile témoignent de la splendeur de cette époque.

La façade de style néo-médiéval (soubassement taluté, fenêtres à croisées, créneaux-merlons, tours semi-saillantes) est classée en 2008.

 Usine Impéria, l'entrée moyenâgeuse
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

L’usine fut d’abord construite par un fabricant d’armes qui avait quitté Liège pour se rapprocher de ses forges, puis est occupée dès 1907 par l’atelier de construction automobile d’Adrien Piedboeuf, sous la marque Impéria, créée en 1901.

Source: RTBF auvio

Plusieurs succès en course automobile permettent la renommée de la marque Impéria, puis par le luxe de ses voitures.

En 1928, une piste d’essai est construite sur le toit de l’usine, permettant d’atteindre une vitesse de 144 km/h. Cet autodrome était constitué d’un petit anneau qui démarrait dans la cour de l’usine avant d’escalader une rampe qui le conduisait sur le toit. Le seul autre exemplaire connu au monde de piste d’essai sur le toit est celui des usines Fiat à Turin.

Vue aérienne d'un vestige de la partie nord de la piste

Photo d'un vestige de la partie nord de la piste
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Avant la construction de cette piste, les essais automobiles se faisaient aux alentours de Nessonvaux et de nombreux accidents survenaient à cause de la vitesse.

Vue aérienne d'un vestige de la partie sud de la piste

 Photo d'un vestige de la partie sud de la piste
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Source: RTBF auvio
Source: http://www.imperia-auto.be/

La marque automobile Impéria

A partir de 1936, l’usine produit des voitures de grand luxe de la marque Minerva (une marque Anversoise rachetée en 1936 par Mathieu van Roggen).

Après la seconde guerre mondiale, l’usine produit des voitures sous licence Adler, et assemble des voitures anglaises de la maque Standard.

Le dernier modèle Impéria sera construit ici en 1949, et en 1958 l’usine doit fermer ses portes par manque de compétitivité.

En 2008, le nom Imperia est repris par une société implantée en région Liégeoise (sur le domaine du Sart-Tilman). L’Impéria GP est un roadster à moteur hybride, et offre pour un temps l’espoir pour Impéria de briller à nouveau dans le segment de l’automobile de luxe.

Sur cette photo que j’ai eu la chance de prendre à Olne, l’Impéria GP, avec sa superbe coque en matériaux composites. Comme un lecteur le fait remarquer dans les commentaires, le design de base extérieur à été pensé initialement en Belgique par Denis Stevens  (mais le design définitif n’a pas été terminé par lui), et le design intérieur a été réalisé en interne.

 Imperia GP
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Alternant moteur thermique et moteur électrique (pouvant être rechargé sur le réseau), le roadster Impéria GP assure des performances de grande sportive.

Impéria reste dans l’automobile de luxe, son prix catalogue devant varier entre 95000€ et 125000€.

La société Imperia Automobiles est malheureusement décrétée en faillite en 2016, et le rêve Impéria s’éteint à nouveau.

Visite de l’usine abandonnée Impéria

Impéria est abandonné, mais pas son usine, qui est partiellement occupée par un entrepreneur privé, mais fait l’objet d’un plan de réaffectation qui incorporerait un musée, des logements, et des zones de commerce et horeca.

Il subsiste certaines carcasses de véhicules dans l’usine, mais pas de voitures Impéria…

 Garage Imperia - voiture abandonnée
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Garage Imperia - voiture abandonnée - avant
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Garage Imperia - voiture abandonnée - arrière
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 RITTER on rails - rear
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 RITTER on rails - Partial color version
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Certaines parties sont à l’état de friches industrielles.

 Garage Imperia - c'est pas du bidon
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Garage Imperia - les hangars vides
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Garage Imperia - ROMSEE BASKET
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Grindstones board?
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Le Saint Graal sous l'illumination divine - Holy Grail
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Hôtel Imperia
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

2 pensées sur “Imperia, l’usine abandonnée”

  1. Bonjour,

    Le design de base extérieur a été réalisé par Denis Stevens, mais le design définitif n’a pas été terminé par lui.

    De plus, le design intérieur a été réalisé en interne.

    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles semblables