Budapest au fil de l’eau

Quelques photos de Budapest au fil de l’eau, thermes, le Danube, fontaines, etc.

Budapest

Budapest, capitale de la Hongrie, la perle du Danube, est considérée comme une des plus belles villes d’Europe. S’étalant sur les deux rives du Danube, le contraste est fort marqué entre Buda (la ville haute et son château) et Pest (la ville basse, le parlement). Mais la ville est aussi fort prisée par ses nombreuses sources thermales, et il est très agréable de découvrir Budapest au fil de l’eau, omniprésente.

 Affiche Budapest
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 BUDAPEST
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le Danube

Le Danube, célébré par la valse viennoise « Le Beau Danube bleu » composée par Johann Strauss, est un des seuls grands fleuves européens à s’écouler d’ouest en est, sur un parcours de près de 3000 kilomètres, flirtant avec l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Serbie, la Bulgarie, la Roumanie, l’Ukraine avant d’atteindre la mer Noire. Il sépare Budapest sur 28 kilomètres, avec une largeur variant entre 290 et 380 mètres. De nombreux ponts, ouvrages d’art, permettent le franchissement du Danube à Budapest.

Le pont Szécheni

 Széchenyi lánchíd
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Széchenyi Lánchíd éjszaka
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le pont des chaînes Szécheni, construite à la moitié du XIXè siècle, fut un des premiers ponts permanents sur la section Hongroise du Danube. Le pont des chaînes Szécheni est un des emblèmes de Budapest, et constitue une attraction touristique. Il permet l’accès au palais de Budavàr, le palais du château de Buda, depuis lequel j’ai pris cette photo (on peut y voir le parlement hongrois, derrière le pont des chaînes Szécheni).

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le pont Szabadsàg híd

 Szabadság híd
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le Szabadsàg híd, ou pont de la liberté, mène au pied du Gellért-hegvy. Les mâts sont ornés de statues de bronze de l’oiseau Turul, une sorte de faucon, issu de la mythologie hongroise ancienne.

Les nombreux tramways qui circulent sur le pont de la liberté donnent le sentiment que le temps s’est arrêté à Budapest.

le palais du château de Buda

Sur les rives ouest du Danube, le palais de Budavàr, le palais du château de Buda est magnifique. Le site abrite de nombreux musées.

 Széchenyi Lánchíd és Budavári Palota
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Le bastion des pêcheurs et l’église Matthias sont aussi situés sur la rive ouest du Danube.

 Mátyás-templom és Halászbástya
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Au fil de l’eau…

 Danubius-kút
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

De nombreuses fontaines sont superbes et procurent une sensation rafraichissante. Tous les moyens sont bons pour tenter d’échapper à la fournaise que renvoient le béton et le tarmac de la ville.

Des enfants jouent dans les jets d’eau, et des autopompes arrosent les rues.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Château de Vajdahunyad

Clin d’oeil au château de Hunedoara (Vajdahunyad), en Transylvanie, le château de Vajdahunyad borde l’étang de Városliget, dans le 14e arrondissement de Budapest. Les parcs sont très agréables et frais, et j’en profite pour y faire une petite promenade avant de me rendre aux thermes Széchenyi.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Budapest: Vajdahunyad vára
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 

Les thermes de Budapest

La passion pour le l’eau et le thermalisme remonte à l’antiquité, et de nombreux vestiges de bains construits pour la population romaine. Plus tard (XVI et XVIIè siècle), les Ottomans généralisent l’utilisation médicinale des bains, et certains établissements sont encore en activités à l’époque actuelle.

 Széchenyi thermal bath, the coupole
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Début du XXè siècle, le potentiel économique des établissements de bain et des thermes de Budapest lui permet d’établir sa réputation de en tant que ville thermale. 40 000 000 litres d’eau chaude et 30 000 000 litres d’eau tiède sont débités par jour à Budapest. En 2008, le plus vaste ensemble de thermes souterrains au monde a été découvert à Budapest.
Les bains font partie intégrante du mode de vie budapestois, mais la gestion touristique et médicinale des thermes a eu un impact sur la croissance des prix, et les bains sont actuellement plus fréquentés par les touristes que par les autochtones .

Les thermes Széchenyi

Les thermes Széchenyi, l’un des plus vastes complexes de bains d’Europe, est situé à Pest.

L’intérieur des thermes Széchenyi est magnifique et date de 1913.

 Széchenyi Thermal Bath and Swimming Pool [under the coupole, detail]
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Széchenyi Thermal Bath and Swimming Pool [under the coupole, overview]
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Les piscines extérieures des thermes Széchenyi datent de 1927. La partie extérieure est le résultat d’un savant mélange des cultures, alliant la tradition des bassins romains à celle des baignoires grecs et des sauna d’Europe du Nord.

 Széchenyi Thermal Bath and Swimming Pool
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

 Széchenyi Thermal Bath and Swimming Pool
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Les thermes Gellért

 Gellért gyógyfürdő
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Les thermes Gellért remontent à la monarchie austro-hongroise, et offrent une superbe représentation du style Art nouveau.

Sur les bords du Danube

De nombreuses chaussures sont abandonnées sur les bords du Danube, près du parlement hongrois. En me rapprochant, je me rends compte qu’il s’agit de souliers en bronze, fixés sur les berges du Danube.

Ces souliers de bronze sont un mémorial dédié aux dizaines de milliers de juifs hongrois fusillés et jetés dans le Danube en 1945.

 Cipők a Duna-parton
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Une touriste passait par là, et je trouve que le rouge de sa robe contrastait bien avec les teintes pâles du paysage…

 Memorial at the Danube to the victims of the Holocaust
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles semblables

Test de navigation par catégorie

« | Istanbul | »