42 pages, 50 articles pour «depuis»

Vous pouvez consulter la page d'explications relative au nuage de mots clés et aux techniques utilisées.

42 pages

  • An.B : CSS1->CSS2
    https://www.gaudry.be > Programmation > CSS
    [1] 12/08/2006 - Dernière modification le 22/11/2019 CSS Annexe B : Les changements depuis CSS1 Traduction en français des spécifications CSS du W3C. Ces informations proviennent du site www.yoyodesign.org
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • Le brol des astuces
    https://www.gaudry.be > Informatique > Généralités Informatique
    [2] 29/10/2003 - Dernière modification le 26/10/2018 Astuces générées depuis le forum et la base de données de l’infobrol
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • MySQL 4.1
    https://www.gaudry.be > Programmation > PHP - MySQL
    [3] 26/06/2006 - Dernière modification le 26/10/2018 Spécifications bases de données MySQL 4.1 depuis le site doc.domainepublic.net
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • MySQL : Afficher des données
    https://www.gaudry.be > Programmation > PHP - MySQL
    [4] 21/11/2003 - Dernière modification le 27/10/2018 Comment afficher des données via PHP depuis une base de données MySQL ?
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • Tags Struts
    https://www.gaudry.be > Programmation > Java
    [5] 24/11/2005 - Dernière modification le 02/08/2019 La documentation relative aux Tags Struts (Bean, HTML, logic, tiles) depuis le site de struts-apache.org (en anglais)
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • zone de liste
    https://www.gaudry.be > Informatique > Office
    [6] 18/11/2004 - Dernière modification le 26/10/2018 Access : tutorial pour créer une zone de liste depuis un champ
    Mot clé = depui | Niveau = 2

  • Le château (puits n°1) vu depuis la tour du puits n°3
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [7] 24/09/2019 - Dernière modification le 24/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 11

  • Micro centrale - vue arrière depuis l'étage
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [8] 05/10/2019 - Dernière modification le 29/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 12

  • Château de Vêves - vu depuis un autre château
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [9] 23/10/2011 - Dernière modification le 28/10/2019 Historique : Le château de Vêves, sis au bord d'un petit affluent de la Lesse, se trouve à quelques kilomètres du village de Celles, maintenant intégré à la commune de Houyet, dans la province de Namur (Région wallonne de Belgique). Les origines de ce château sont anciennes. En effet, Pépin de Herstal y avait déjà élevé une villa dans la seconde moitié du VIIe siècle afin de se rapprocher de l’ermitage de Saint Hadelin à Celles. La villa fut ensuite transformée en une petite forteresse par ses différents successeurs au IXe siècle. Cette forteresse fut rasée en 1200 et reconstruite en 1220 par la famille Beaufort qui en fit un château plus puissant. Détruit par les Dinantais au XVe siècle et rétabli aussitôt, le château eut encore à subir les ravages causés en 1793 par les révolutionnaires français. Au XVIIIe siècle, la famille de Liedekerke-Beaufort restaura le château, lui donnant son aspect actuel. Source : Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 13

  • Depuis la tour de l'horloge
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [10] 23/10/2019 - Dernière modification le 07/11/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 14

  • Château de Vêves - vu depuis la route
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [11] 23/10/2011 - Dernière modification le 01/11/2019 Historique : Le château de Vêves, sis au bord d'un petit affluent de la Lesse, se trouve à quelques kilomètres du village de Celles, maintenant intégré à la commune de Houyet, dans la province de Namur (Région wallonne de Belgique). Les origines de ce château sont anciennes. En effet, Pépin de Herstal y avait déjà élevé une villa dans la seconde moitié du VIIe siècle afin de se rapprocher de l’ermitage de Saint Hadelin à Celles. La villa fut ensuite transformée en une petite forteresse par ses différents successeurs au IXe siècle. Cette forteresse fut rasée en 1200 et reconstruite en 1220 par la famille Beaufort qui en fit un château plus puissant. Détruit par les Dinantais au XVe siècle et rétabli aussitôt, le château eut encore à subir les ravages causés en 1793 par les révolutionnaires français. Au XVIIIe siècle, la famille de Liedekerke-Beaufort restaura le château, lui donnant son aspect actuel. Source : Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 15

  • La Grand Poste de Liège - L'union fait la force
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [12] 14/01/2012 - Dernière modification le 28/10/2019 La Grand Poste de Liège est un édifice public construit entre 1894 et 1905, rue de la Régence, au centre-ville de Liège, selon les plans de l'architecte Edmond Jamar. Cet édifice néogothique marie les techniques modernes en utilisant le métal dans la structure portante intérieure et les styles traditionnels. Il est doté d'une tourelle octogonale coiffée d'une flèche, de statues représentant des corps de métier, et de colonnes à chapiteaux figurés. Le bâtiment désaffecté est classé (façades et toitures) depuis fin 2002. Divers projets ont été étudiés pour sa reconversion. Le dernier projet qui date de 2009 transforme le bâtiment en hôtel et commerces. Source : Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 16

  • Sultan Ahmet Camii
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [13] 23/02/2012 - Dernière modification le 12/11/2019 La Mosquée bleue, mosquée du sultan Ahmet ou mosquée Sultanahmet (en turc Sultan Ahmet Camii ou Sultanahmet Camii) est l'une des mosquées historiques d'Istanbul. Elle est notamment connue pour les céramiques à dominante bleue qui ornent les murs intérieurs, et lui ont valu son nom en Europe. Elle fut un point de départ du pèlerinage à La Mecque et a le privilège de comporter six minarets : la Mosquée sacrée de La Mecque en comptait autant à l'époque, mais en a depuis reçu un septième. Les coupoles sont soutenues par quatre piliers massifs qui rappellent ceux de la mosquée Selimiye à Edirne, un autre chef-d'œuvre de Sinan. Il est évident que Sedefhar Mehmet Ağa a été timoré en prenant cette marge de sécurité exagérée, en dégradant les proportions élégantes de la coupole par leur taille oppressive. Ces « pieds d'éléphants » sont composés de multiples rainures de marbre convexes à leur base, tandis que la moitié supérieure est peinte, séparée de la base par une bande inscrite avec des mots dorés. À ses niveaux inférieurs et à chaque quai, l'intérieur de la mosquée est bordée de plus de 20 000 carreaux de céramique artisanale, faite à Iznik (l'ancienne Nicée) dans plus de cinquante modèles différents. Les carreaux aux niveaux inférieurs sont de conception traditionnelle, tandis qu'au niveau de la galerie leur design devient flamboyant avec des images de fleurs, de fruits et de cyprès. Plus de 20 000 carreaux ont été fabriqués sous la supervision du maître potier d'Iznik Kaşıcı Hasan, et Mustafa Mersin Efendi de Avanos (Cappadoce). Toutefois, le prix des constructeurs pour les carreaux était fixé par décret du sultan, tandis que les prix des carrelages a augmenté au fil du temps. En conséquence, les carreaux utilisés plus tard dans la construction étaient de moindre qualité, leurs couleurs ont pâli et changé (le rouge au brun, le vert au bleu, blanc tacheté) et la glaçure s'est émoussée. Les tuiles sur le mur du balcon arrière sont des carreaux recyclés du harem du palais de Topkapı, quand il a été endommagé par un incendie en 1574. Les niveaux supérieurs de l'intérieur sont dominés par la peinture bleue, mais de mauvaise qualité. Plus de 200 vitraux avec des motifs complexes laissent passer la lumière naturelle, aujourd'hui aidée par des lustres. Sur les lustres, des œufs d'autruche étaient destinés à éviter les toiles d'araignées dans la mosquée en repoussant les araignées. Les décorations comprennent des versets du Coran, dont beaucoup ont été faits par Seyyid Kasim Gubari, considéré comme le plus grand calligraphe de son temps. Les sols sont recouverts de tapis, qui sont donnés par des fidèles et sont régulièrement remplacés dès qu'ils sont usés. Les nombreuses fenêtres spacieuses confèrent une impression d'espace. Les croisées au niveau du sol sont décorées avec l'Opus sectile. Chaque exèdre a cinq fenêtres, dont certaines sont aveugles. Chaque demi-coupole possède 14 fenêtres et le dôme central 28 (dont quatre sont aveugles). Le verre de couleur pour les fenêtres a été un don de la Seigneurie de Venise au sultan. La plupart de ces vitraux colorés ont désormais été remplacés par des versions modernes sans quasiment aucune valeur artistique. L'élément le plus important dans l'intérieur de la mosquée est le mihrab, qui est fait de marbre finement sculpté, avec un créneau de stalactites et un panneau double d'inscriptions au-dessus. Les murs adjacents sont recouverts de carreaux de céramique, mais les nombreuses fenêtres autour leur donnent une apparence moins spectaculaire. À la droite du mihrab est le minbar richement décoré, ou pupitre, où l'imam se trouve quand il prononce son sermon au moment de la prière de midi le vendredi ou les jours saints. La mosquée a été conçue de sorte que même quand elle est très encombrée, tout le monde à la mosquée peut voir et entendre l'imam. Le kiosque royal est situé à l'angle sud-est, il comprend une plate-forme, une loggia et deux petites salles. Il donne accès à la loge royale dans le sud-est de la galerie supérieure de la mosquée. Ces chambres sont devenues le siège du grand vizir pendant la répression du corps rebelle janissaire en 1826. La loge royale (Hünkâr Mahfil) est soutenue par dix colonnes de marbre. Elle a ses propres mihrabs, qui étaient autrefois ornés d'un jade rose et doré et une centaine de corans sur les lutrins incrustés et dorés. Le grand nombre de lampes qui éclairent l'intérieur étaient autrefois couvertes d'or et de pierres précieuses. Parmi les bols en verre on pouvait trouver des œufs d'autruche et des boules de cristal. Toutes ces décorations ont été enlevées ou pillées pour les musées. Les grandes tablettes sur les murs sont gravées avec les noms des califes et des versets du Coran, à l'origine par le grand calligraphe du xviie siècle Ametli Kasım Gubarım, mais ils ont souvent été restaurés. Source: Wikipedia, the free encyclopedia - version 09Mar2012
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 17

  • Rêves de sable, châteaux de sang
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [14] 07/04/2012 - Dernière modification le 04/11/2019 Rêves de sable, sable doré du rivage léché par les langues de la mer, châteaux de sang, sang séché sur les mains gercées des Constructeurs qui, inlassablement, depuis des siècles, s'affairent sur le même chantier dérisoire : un château de sable que chaque année la marée emporte. C'est leur raison d'être : construire et espérer, espérer que leur dieu Rêvo reviendra, lui ou un autre d'ailleurs... Et si c'était la mouche de mai qui détenait les clés du bonheur : vivre, une journée seulement, danser, faire l'amour, danser encore, puis faire ses adieux au monde, petite mouche éphémère, virevoltant de joie ou de tristesse, nul ne sait. Car danser, aimer puis mourir, comment mieux remplir sa vie ? Au fil de ces nouvelles fantastiques, sous l'ironie amère, le clin d'oeil est désabusé... ou malicieux. Yves FRÉMION
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 18

  • Monday Morning :: Julien Mouton
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [15] 14/04/2012 - Dernière modification le 05/11/2019 Monday Morning Acoustic pop folk duo from Belgium. Monday Morning ツ in concert for the new "Fall Memories" EP www.mondaymorning.be/ Bio (FR) Deux amis passionnés, une pincée de guitare acoustique, deux voix qui s'entremêlent dans une incroyable harmonie, le tout empli de douceur : une recette simple mais efficace qui ne cesse de porter ses fruits. Depuis ses débuts à l'aube 2009, Monday Morning compte déjà un bon nombre de dates à son actif, distillant sa pop folk aux quatre coins de la Belgique. En 2010, les deux liégeois multiplient les expériences et font petit à petit parler d'eux : prix du jury au tremplin Jyva'Zik, LaSemo festival, Francofolies de Spa, lauréats Puredemo, Grand Tremplin ou encore premières parties des groupes Yew et Puggy... Autant d'occasion de confirmer leur talent prometteur. Parallèlement, le duo sort en septembre 2010 son premier EP 6 titres intitulé "Pleased to meet you", enregistré à Anvers. Depuis janvier 2011, Monday Morning fait partie des groupes soutenus par Ca Balance [...], le programme d'accompagnement musical de la province de Liège, comme l'ont également été Atomique Deluxe, Eté 67, Matt Bioul ou Puggy, entre autres. Des projets plein la tête et un avenir rempli de promesses, tout prête à croire que les liégeois de Monday Morning ont encore de beaux jours devant eux... Source: Myspace.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 19

  • Monday Morning :: Release Party @ L'An Vert “Fall Memories”
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [16] 14/04/2012 - Dernière modification le 20/10/2019 Monday Morning Acoustic pop folk duo from Belgium. Monday Morning ツ in concert for the new "Fall Memories" EP www.mondaymorning.be/ Bio (FR) Deux amis passionnés, une pincée de guitare acoustique, deux voix qui s'entremêlent dans une incroyable harmonie, le tout empli de douceur : une recette simple mais efficace qui ne cesse de porter ses fruits. Depuis ses débuts à l'aube 2009, Monday Morning compte déjà un bon nombre de dates à son actif, distillant sa pop folk aux quatre coins de la Belgique. En 2010, les deux liégeois multiplient les expériences et font petit à petit parler d'eux : prix du jury au tremplin Jyva'Zik, LaSemo festival, Francofolies de Spa, lauréats Puredemo, Grand Tremplin ou encore premières parties des groupes Yew et Puggy... Autant d'occasion de confirmer leur talent prometteur. Parallèlement, le duo sort en septembre 2010 son premier EP 6 titres intitulé "Pleased to meet you", enregistré à Anvers. Depuis janvier 2011, Monday Morning fait partie des groupes soutenus par Ca Balance [...], le programme d'accompagnement musical de la province de Liège, comme l'ont également été Atomique Deluxe, Eté 67, Matt Bioul ou Puggy, entre autres. Des projets plein la tête et un avenir rempli de promesses, tout prête à croire que les liégeois de Monday Morning ont encore de beaux jours devant eux... Source: Myspace.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 20

  • Little grey control room - revisit
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [17] 16/10/2019 - Dernière modification le 04/11/2019 Pas beaucoup de modification du lieu depuis ma dernière visite : www.gaudry.be/photos/342204514010198176011797.html. Mais je voulais cette fois avoir la console de contrôle dans son ensemble...
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 21

  • Liège, cloîtres Sainte-Croix
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [18] 17/07/2013 - Dernière modification le 06/11/2019 Située à proximité de la place Saint-Lambert, la collégiale Sainte-Croix fait triste figure depuis plus de 20 ans, telle un animal en cage, engoncée dans ses échafaudages rouillés et ses filets protecteurs. Mais si nous passons outre ce rapide et triste constat, nous prenons le temps de regarder et nous découvrons un lieu charmant. Par exemple, sur cette photo nous pouvons voir à gauche l'ancienne église Saint-Nicolas-aux-Mouches, ainsi que cette petite impasse empreinte de sérénité. La collégiale Sainte-Croix La collégiale Sainte-Croix, fondée et érigée entre 976 et 986 par l'évêque Notger, se situe à Liège place Verte, dans l'angle formé par la rue Sainte-Croix et la rue Haute-Sauvenière. Elle abrite la clef de Saint Hubert, autrefois dans le trésor de la Collégiale Saint-Pierre de Liège. Après la Révolution liégeoise, le chapitre de chanoines est supprimé en 1797, mais l'église est rendue au culte en 1802. Classée en 1936, elle est inscrite dans la liste du patrimoine exceptionnel de la Région wallonne. Source: Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 22

  • Liège, impasse Au Péri
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [19] 17/07/2013 - Dernière modification le 09/11/2019 La rue "au Péri" permet de rejoindre la citadelle par un escalier qui débute rue Pierreuse. Cette photo est prise depuis l'entrée de la première impasse étroite à gauche en montant vers la citadelle. Historique Lorsque, aux environs de l'an mille, Notger, le premier prince-évêque de Liège, fait bâtir la première enceinte fortifiée de la ville, les pierres sont extraites de carrières ouvertes le long de l'actuelle rue Pierreuse et plus particulièrement Au Péri. Jusqu'au XIXe siècle, après être bordée de quelques habitations jusqu'au pied de l'escalier — qui n'existait pas en tant que tel auparavant — , ce n'est plus qu'une tchèråvôye (« voie pour charrettes » en wallon) de desserve pour les vignoblesnote 1 et les vergers des différents ordres religieux installés au pied des Coteaux de la Citadelle jusqu'à rejoindre cette citadelle. Avec la révolution industrielle apparue pendant la seconde moitié du XIXe siècle et surtout grâce à la réalisation de la Montagne de Bueren en 1880, la rue se couvre de petites maisons pour ouvriers. Source : Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 23

  • Liège, les potagers des coteaux
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [20] 17/07/2013 - Dernière modification le 05/11/2019 Le site désigné sous l'appellation des Coteaux de la Citadelle est sans nul doute le plus remarquable espace vert de la ville de Liège. S'étendant sur plus de 40 hectares, depuis Favechamps à l'ouest, jusqu'à l'ancien charbonnage du Bâneux, à l'est, il occupe principalement le versant sud d'une colline escarpée qui domine la rive gauche de la vallée de la Meuse. Ce vaste ensemble quasi continu de bois, de prairies, de vergers, de jardins, d'anciennes terrasses et murailles, de friches et de potagers recèle de nombreuses richesses archéologiques, historiques, architecturales et scientifiques dont la découverte est rendue possible grâce à l'aménagement d'un réseau dense de sentiers et de chemins publics. Bien que soumis à d'intenses pressions anthropiques, le lieu sert de refuge à une flore et une faune très diversifiées. Une partie des Coteaux de la Citadelle est classée comme site. Source: biodiversite.wallonie.be
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 24

  • Beelitz
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [21] 12/11/2019 - Dernière modification le 17/11/2019 Le complexe était un hôpital militaire de l'armée impériale allemande depuis le début de la Première Guerre mondiale. En Octobre et Novembre 1916, Adolf Hitler y a été soigné après avoir été blessé à la jambe lors de la bataille de la Somme. En 1945, le lieu a été occupée par les forces de l'Armée rouge, et le complexe est resté un hôpital militaire soviétique jusqu'en 1995, bien après la réunification allemande. Après le retrait soviétique, des tentatives ont été lancées sans grand succès pour privatiser le complexe. Certaines sections de l'hôpital demeurent opérationnelles comme un centre de réadaptation neurologique et un centre de recherche et de soins pour les victimes de la maladie de Parkinson. Le reste, y compris la chirurgie, l'hôpital psychiatrique, et un champ de tir, a été abandonné en 2000. En 2007, la zone environnante ressemblait à une ville fantôme. C'est sur ce lieu qu'ont été tournées des scènes de films comme Le Pianiste en 2002, ou encore le clip de Rammstein "Mein Herz de brennt" et "Valkyrie" en 2008.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 25

  • Liège à feu et à sang
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [22] 26/11/2013 - Dernière modification le 09/11/2019 Lever de soleil depuis le quartier de St Laurent.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 26

  • Abbaye de Villers: Nef et bas-côtés, vus depuis la travée
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [23] 01/12/2013 - Dernière modification le 22/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 27

  • Abbaye de Villers: porche d'entrée vu depuis le transept
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [24] 01/12/2013 - Dernière modification le 23/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 28

  • Liège, le pont de Fragnée
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [25] 26/07/2014 - Dernière modification le 07/11/2019 Le pont de Fragnée est un pont de la ville de Liège traversant la Meuse au niveau de son confluent avec l'Ourthe, et au départ de la Dérivation. La partie enjambant l'Ourthe est dénommée pont de Fétinne. Le pont fut construit de 1901 à 1904 pour l'Exposition universelle de 1905, dans l'esprit du pont Alexandre-III de Paris. Histoire Le pont de Fragnée échappa au premier conflit mondial, mais il fut victime de la seconde invasion allemande. Après la guerre, on le reconstruisit en respectant les plans d'origine. Les travaux de reconstruction se terminèrent le 4 novembre 1948. On a profité de la reconstruction pour élargir le tablier du pont, portant sa largeur de 16 mètres à 17,20 mètres. Point de passage privilégié sur la Meuse, le pont de Fragnée connaît un trafic moyen journalier d'environ 30 000 véhicules. Au mois d'août 1993, on a donc entrepris la réfection de la voirie et l'enlèvement des rails de tramway. De nos jours, le pont de Fragnée a retrouvé, après de nombreux travaux et l'aménagement des abords, toute sa splendeur du début de siècle. Le trafic de transit entre le nord et le sud de la ville emprunte désormais depuis juin 2000 l'autoroute via le pont de Liège. Décoration L'architecte liégeois Paul Demany (1859-1912) fut chargé de la décoration des becs de piles, des pylônes et de leurs socles, des balcons et des murs en retour. Il dirigea également la réalisation des ouvrages en bronze coulé, éléments utilitaires (garde-corps, candélabres) et statues constituant le décor allégorique du pont, exécutées par le sculpteur wallon Victor Rousseau (1865-1954). À chacune des deux entrées du pont, deux pylônes de granit sont surmontés d'une « Renommée ». De chaque côté du fleuve, deux figures allégoriques en bronze adossées à ces pylônes. Elles symbolisent le « Vieux fleuve » et le « Nouveau fleuve ». À l'occasion de cette rénovation, les quatre Renommées de bronze ont été recouvertes d'or fin, de même que les médaillons mythologiques des garde-corps bordant le pont. Huit statues de tritons figurent sur les piédestaux surmontant les becs de pile et sur ceux ponctuant les murs en retour. Magnifiquement éclairé la nuit, le pont scintille de reflets bleutés et violets. Source: Wikipedia
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 29

  • La Bresse - la vue depuis le gîte
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [26] 06/03/2015 - Dernière modification le 04/11/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 30

  • Rencontre avec Els Janssens-Vanmunster, Caroline Marçot et Annie Paris
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [27] 29/11/2015 - Dernière modification le 16/10/2019 Depuis que j'avais acheté le CD "Canticles of Ecstasy" il y a une vingtaine d'années, je suis immédiatement tombé sous le charme. Quelle joie de pouvoir écouter ce dimanche une superbe interprétation de Hildegard Von Bingen par Mora Vocis. Rencontre avec Els Janssens-Vanmunster, Caroline Marçot et Annie Paris avant le concert « Histoires de souffles, chants poétiques autour de l’œuvre de Hildegard von Bingen » PROLOGUE Physica : L’Air PROGRAMME Caritas abundat HILDEGARD VON BINGEN (1098-1179) Caritas abundat KLAUS HUBER (CH, 1924) Lettre 160 : L’abbesse Hazzecha à Hildegard (1161) O splendidissima gemma HILDEGARD VON BINGEN Hodie aperuit HILDEGARD VON BINGEN Lettre 159r : Hildegard à l’abbesse Hazzecha (1160-1161) O vivens fons HILDEGARD VON BINGEN O cruor sanguinis DAVID ESKENAZY (FR, 1977) / texte de HILDEGARD Lettre 102 : Le moine Guibert à Hildegard (1175) O quam mirabilis est HILDEGARD VON BINGEN Lettre 102r : Hildegard à Guibert (1175) Favus distillans HILDEGARD VON BINGEN O sapientia SOPHIE LACAZE (FR, 1963) / texte de HILDEGARD Ave generosa HILDEGARD VON BINGEN Et lux perpetua KLAUS HUBER O pulchrae facies HILDEGARD VON BINGEN O viridissima virga HILDEGARD VON BINGEN Lettre 102r : Hildegard à Guibert (1175) O quam pretiosa est HILDEGARD VON BINGEN O quam mirabilis est IVAN MOODY (GB, 1964) / texte de HILDEGARD O pastor animarum HILDEGARD VON BINGEN Lettre 319 : Hildegard à Berthe, Reine de Grèce (1146-1160) O nobilissima viriditas HILDEGARD VON BINGEN Lettre 108a : Guibert de Gembloux aux Sœurs de l’Abbaye du Rupertsberg (1176) Cum processit HILDEGARD VON BINGEN De Sancto Spiritu PETR EBEN (CZ, 1929-2007) Mora Vocis - voix solistes au féminin Kelly Landerkin | Caroline Marçot | Annie Paris | Hélène Richer Els Janssens-Vanmunster, direction artistique
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 31

  • Rencontre avec Els Janssens-Vanmunster, Caroline Marçot et Annie Paris
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [28] 29/11/2015 - Dernière modification le 16/10/2019 Depuis que j'avais acheté le CD "Canticles of Ecstasy" il y a une vingtaine d'années, je suis immédiatement tombé sous le charme. Quelle joie de pouvoir écouter ce dimanche une superbe interprétation de Hildegard Von Bingen par Mora Vocis. Rencontre avec Els Janssens-Vanmunster, Caroline Marçot et Annie Paris avant le concert « Histoires de souffles, chants poétiques autour de l’œuvre de Hildegard von Bingen » PROLOGUE Physica : L’Air PROGRAMME Caritas abundat HILDEGARD VON BINGEN (1098-1179) Caritas abundat KLAUS HUBER (CH, 1924) Lettre 160 : L’abbesse Hazzecha à Hildegard (1161) O splendidissima gemma HILDEGARD VON BINGEN Hodie aperuit HILDEGARD VON BINGEN Lettre 159r : Hildegard à l’abbesse Hazzecha (1160-1161) O vivens fons HILDEGARD VON BINGEN O cruor sanguinis DAVID ESKENAZY (FR, 1977) / texte de HILDEGARD Lettre 102 : Le moine Guibert à Hildegard (1175) O quam mirabilis est HILDEGARD VON BINGEN Lettre 102r : Hildegard à Guibert (1175) Favus distillans HILDEGARD VON BINGEN O sapientia SOPHIE LACAZE (FR, 1963) / texte de HILDEGARD Ave generosa HILDEGARD VON BINGEN Et lux perpetua KLAUS HUBER O pulchrae facies HILDEGARD VON BINGEN O viridissima virga HILDEGARD VON BINGEN Lettre 102r : Hildegard à Guibert (1175) O quam pretiosa est HILDEGARD VON BINGEN O quam mirabilis est IVAN MOODY (GB, 1964) / texte de HILDEGARD O pastor animarum HILDEGARD VON BINGEN Lettre 319 : Hildegard à Berthe, Reine de Grèce (1146-1160) O nobilissima viriditas HILDEGARD VON BINGEN Lettre 108a : Guibert de Gembloux aux Sœurs de l’Abbaye du Rupertsberg (1176) Cum processit HILDEGARD VON BINGEN De Sancto Spiritu PETR EBEN (CZ, 1929-2007) Mora Vocis - voix solistes au féminin Kelly Landerkin | Caroline Marçot | Annie Paris | Hélène Richer Els Janssens-Vanmunster, direction artistique
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 32

  • Alto de Guajara - cabane de l’astronome Jean Mascart
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [29] 15/03/2016 - Dernière modification le 25/10/2019 Sur le sommet de l'Alto de Guajara, à 2715 mètres d'altitude, il reste encore des murs de la cabane de l’astronome français Jean Mascart, lors de son étude de la comète Halley à l’occasion de son passage près de la Terre en 1910. Au travers du cadre formé par la fenêtre, la vue sur le Teide est magique. L'abri que constituent les restes de murs permet de s’asseoir un peu à l'abri du vent pour une petite collation sympa, méritée après la grimpette depuis la Degollada de Guajara.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 33

  • Chernobyl Diaries control room
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [30] 02/09/2016 - Dernière modification le 06/11/2019 I had seen this control room in the movie "Chernobyl Diaries" (a movie I did not like at all), and I dreamed of visiting it one day. It's been done since this summer. Until now, the abandoned place that had inspired me most, impressed, and made me dream, was the ECVB powerplant, with its titanic dimentions, a dark dead and silent world, where rusty hues barely hang the weak Rays of light, under a layer of ashes, asbestos, and dust. In total contrast to the dark and almost oppressive atmosphere of the ECVB, this control room is extremely bright and colorful thanks to this magnificent glass roof. It almost feels like a fairy tale ballroom, amidst laughter and music. The consoles in the control room are covered with a layer of dust that testifies to the years of abandonment (it has been closed since 2005), but the whole remains clean and clean. Thank you to my companions of this adventure, Sophie, Lise, and Jef, for their patience, their dynamism and my questionable music program during the many hours I was driving. J'avais vu cette salle de contrôle dans le film "Chernobyl Diaries" (un film que je n'ai pas aimé du tout), et je rêvais de la visiter un jour. C'est chose faite depuis cet été. Jusqu'à présent, le lieux abandonné qui m'avait le plus inspiré, impressionné, et fait rêver, était la centrale ECVB, avec ses dimensions titanesques, monde sombre, mort, et silencieux, où les teintes de rouille accrochent à peine les faibles rayons de lumière, sous une couche de cendres, d'amiante, et de poussière. En totale opposition à l'ambiance sombre et presque oppressante de l'ECVB, cette salle de contrôle est extrêmement lumineuse et colorée, grâce à cette magnifique verrière. On se croirait presque dans une salle de bal d'un conte féerique, au milieu des rires et de la musique. Les consoles de la salle de contrôle sont couvertes d'une couche de poussière qui témoigne des années d'abandon (elle est fermée depuis 2005), mais l'ensemble reste propre et net. Merci à mes compagnons de cette aventure, Sophie, Lise, et Jef, pour leur patience, leur dynamisme et ma programmation musicale douteuse pendant les nombreuses heures où je conduisais.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 34

  • F-104A Starfighter (Royal Jordanian Air Force)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [31] 03/09/2017 - Dernière modification le 29/10/2019 Sur ce modèle, la disposition de l'aile de queue divisée laisse à penser qu'il s'agit d'un des avions utilisé comme leurre et posté à la frontière Syrienne, pour les faire passer pour des Mirage F1 (il est d'ailleurs impossible de l'identifier car le camouflage et les marquages ne sont plus présents). Ce F-104A Starfighter monté sur colonne a été aperçu à côté de l'autoroute entre Jerash et Ajloun, en Jordanie. La Royal Jordanian Air Force souhaitait 36 Lockheed F-104 Starfighters de l'USAF depuis 1966. Entre 1969 et 1973, elle a reçu 22 avions Lockheed F-104A Starfighter et 4 avions Lockheed F-104B Starfighter. Ils étaient basés à la King Hassan Air Force Base (Amman). Après le remplacement par des Northrop F-5E et F-5F, certains Starfighter F-104 ont été utilisés comme avions de leurre pour l'Azraq Air Force et la base aérienne du Roi Hassan, comme probablement ce modèle.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 35

  • Lockheed F-104B Starfighter (Royal Jordanian Air Force)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [32] 08/09/2017 - Dernière modification le 24/10/2019 Ce F-104B Starfighter a été aperçu à sur un round point près de Irbid, en Jordanie. La Royal Jordanian Air Force souhaitait 36 Lockheed F-104 Starfighters de l'USAF depuis 1966. Entre 1969 et 1973, elle a reçu 22 avions Lockheed F-104A Starfighter et 4 avions Lockheed F-104B Starfighter. Ils étaient basés à la King Hassan Air Force Base (Amman). Après le remplacement par des Northrop F-5E et F-5F, certains Starfighter F-104 ont été utilisés comme avions de leurre pour l'Azraq Air Force et la base aérienne du Roi Hassan.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 36

  • Vue depuis la phare abandonné de Morro Negro
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [33] 18/01/2018 - Dernière modification le 29/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 37

  • Sunset on the Phat Tich Pagoda
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [34] 19/04/2018 - Dernière modification le 06/11/2019 La pagode Phat Tich a été construite au 7ème siècle. En 1066, le roi Ly Thanh Tong (1054-1072) a commandé une tour de 40m de haut sur la partie sud du mont Lan Kha. En 1947, la pagode fut détruite par les impérialistes français et, depuis 1954, la pagode a été restaurée à plusieurs reprises. Cette photo est prise depuis l'esplanade sur laquelle repose la statue géante de Bouddha.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 38

  • Lever de soleil sur le pont Long Biên à Hanoï
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [35] 22/04/2018 - Dernière modification le 28/10/2019 Situé sur la ligne de chemin de fer qui relie Ho Chi Minh Ville à Hanoï, le pont Long Biên est une structure métallique de style Eiffel qui permet le franchissement du fleuve rouge à la sortie d'Hanoï. Construit 1902 (pendant l'indochine française), il aura souffert lors des bombardements lors de la guerre du Viêt Nam. La photo est prise depuis le pont Cầu Chương Dương lors du trajet vers Sapa et Lào Cai à la frontière Chinoise.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 39

  • Etretat, les falaises d'Aval vues depuis la chapelle Notre Dame de la Garde - 2018_07_27_134657
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [36] 27/07/2018 - Dernière modification le 04/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 40

  • Pont du Gard (vu depuis Castillon-du-Gard)
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [37] 08/08/2018 - Dernière modification le 31/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 41

  • Teotihuacan - Vue sur la chaussée des Morts depuis la pyramide de la Lune
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [38] 13/07/2019 - Dernière modification le 15/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 42

  • Teotihuacan - rue des morts et grand ensemble
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [39] 13/07/2019 - Dernière modification le 29/10/2019 Vue depuis la pyramide du soleil. On devine sur la gauche les ruines de la citadelle (le temple de Quetzalcoatl est hors champs à gauche).
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 43

  • Teotihuacan - la chaussée des Morts et la pyramide de la lune
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [40] 13/07/2019 - Dernière modification le 21/10/2019 Vue depuis la pyramide du soleil.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 44

  • Uxmal - arche du quadrilatères des nonnes
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [41] 19/07/2019 - Dernière modification le 31/10/2019 On devine la maison des tortues et le palais du gouverneur au loin... La photo est prise depuis le quadrilatère des nones, vers le terrain de jeu de balle.
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 45

  • Uxmal - arche du quadrilatère des nonnes depuis le jeu de balle
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [42] 19/07/2019 - Dernière modification le 20/10/2019
    Mot clé = depui (titre ou description) | Niveau = 46

50 articles

Table des matières Haut

Document créé le 13/03/2010, dernière modification le 26/09/2019
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/tagcloud-rf-depuis.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.