Transformations de schémas

Nous pouvons modéliser une même situation sous la forme de plusieurs schémas différents. Nous avons à notre disposition une série de transformations que nous pouvons appliquer sur notre schéma, dont certaines ne modifient absolument pas la signification du schéma. Nous parlons dans ce cas de transformations à sémantique constante.
Ces transformations sont donc totalement réversibles.

D'autres transformations au contraire renforcent ou affaiblissent certains aspects des entités sur lesquelles nous opérons la transformation.

Catalogue des principales transformations

  1. Attributs
    1. Conversion d'un attribut multivalué non-ensembliste.
    2. Transformation d'un attribut décomposable.
      1. Transformation par représentation des valeurs1.
      2. Transformation par représentation des instances2.
      3. Transformation par concaténation.
      4. Transformation par désagrégation.
    3. Transformation d'un attribut monovalué en type d'entité (TE3).
      1. Transformation par représentation des valeurs1.
      2. Transformation par représentation des instances2.
    4. Transformation d'un attribut multivalué.
      1. Transformation par représentation des valeurs1.
      2. Transformation par représentation des instances2.
      3. Transformation par instanciation4.
      4. Transformation par concaténation.
    5. Transformation d'un attribut facultatif.
      1. Transformation par représentation des valeurs1.
      2. Transformation par représentation des instances2.
      3. Transformation par extension du domaine.
    6. Transformation d'une liste d'attributs.
      1. Transformation par agrégation.
      2. Transformation en attribut multivalué.
    7. Transformation d'un attribut long.
      1. Transformation en attribut décomposable.
      2. Transformation en attribut multivalué.
    8. Transformation d'un attribut en type d'associations (5).
    9. Transformation d'un attribut-objet en type d'associations.
    10. Matérialisation d'un domaine utilisateur.
  2. Types d'entités
    1. Transformation d'un type d'entité en type d'associations.
    2. Transformation d'un type d'entité en attribut.
    3. Décomposition d'un type d'entité.
      1. Transformation par partitionnement vertical (éclatement).
      2. Transformation par décomposition de normalisation.
    4. Assignation d'un identifiant technique à un type d'entité.
  3. Types d'associations
    1. Transformation d'un type d'association en type d'entité.
    2. Transformation d'un type d'association en attribut.
      1. Transformation : Clé étrangère.
      2. Transformation : Types d'associations un-à-un.
    3. Transformation d'un type d'association en attribut-objet.
    4. Transformation d'un type d'association en relation is-a.
  4. Relations is-a
    1. Transformation d'une relation is-a par matérialisation en type d'association6.
    2. Transformation d'une relation is-a par héritage descendant.
    3. Transformation d'une relation is-a par héritage ascendant.
    4. Traduction des autres objets.
    5. Disjonction des sous-types.
    6. Couverture des sous-types.
    7. Partitionnement d'un surtype.

Ordre des transformations de schémas

L'ordre dans lequel nous allons appliquer les transformations de shéma est important pour la propagation des identifiants.

  1. Nous allons d'abord effectuer une boucle qui effectuera les transformations suivantes 
    • Attributs multivalués -> TE3.
    • Attributs composés ->
      • désagrégation
      • ou TE3
    Et ce, tant qu'il reste des transformations de ce type à effectuer.
  2. Nous allons ensuite transformer les relations is-a en TA5.
  3. Enfin, nous pouvons faire une boucle tant qu'il reste des transformations suivantes possibles :
    • TA5 pour les multivalués (many to many) -> TE3.
    • TA5 (one to many, one to one) -> « clé étrangère » (en anglais, “foreign key”).

Nederlandse vertaling

U hebt gevraagd om deze site in het Nederlands te bezoeken. Voor nu wordt alleen de interface vertaald, maar nog niet alle inhoud.

Als je me wilt helpen met vertalingen, is je bijdrage welkom. Het enige dat u hoeft te doen, is u op de site registreren en mij een bericht sturen waarin u wordt gevraagd om u toe te voegen aan de groep vertalers, zodat u de gewenste pagina's kunt vertalen. Een link onderaan elke vertaalde pagina geeft aan dat u de vertaler bent en heeft een link naar uw profiel.

Bij voorbaat dank.

Document heeft de 10/01/2010 gemaakt, de laatste keer de 26/10/2018 gewijzigd
Bron van het afgedrukte document:https://www.gaudry.be/nl/sgbdr-schema-transformations.html

De infobrol is een persoonlijke site waarvan de inhoud uitsluitend mijn verantwoordelijkheid is. De tekst is beschikbaar onder CreativeCommons-licentie (BY-NC-SA). Meer info op de gebruiksvoorwaarden en de auteur.

Notes

  1. a,b,c,d Représentation par valeurs : Dans le cas de représentation par valeurs, l'attribut devient une entité valeur qui possède un identifiant, et la cardinalité est de 1-N entre le nouveau TE (l'ancien attribut) et le TA, soit avec A comme TE ancien attribut : A->1-N->TA->1-1->TE dans le cas d'un monovalué. L'avantage de cette représentation en "catalogue" est le gain de place (une seule entrée par type de valeur) et la maintenance (une seule valeur à modifier), mais la sémantique est identique à la représentation par instances.

  2. a,b,c,d Représentation par instances : Dans le cas de représentation par instances, l'attribut devient une entité valeur sans identifiant, et la cardinalité est de 1-1 entre le nouveau TE (l'ancien attribut) et le TA, soit avec A comme TE ancien attribut : A->1-1->TA->1-1->TE dans le cas d'un monovalué.

  3. a,b,c,d TE : Type d'entité.

  4.  Représentation par instanciation : A la différence de la représentation par instances, ici nous ne créons pas de nouvelle entité mais nous créons de nouveaux attributs (généralement portant le même nom, suivi d'un chiffre) au sein de l'entité existante.

  5. a,b,c,d TA : Type d'association.

  6.  Matérialisation en TA : Selon les contraintes de sous-types, nous retrouverons différents mots clés pour l'entité surtype :
    1. Partition : exact-1: ab_asso.b ac_asso.c (exactement un).
    2. Disjonction : excl: ab_asso.b ac_asso.c (un par exclusion).
    3. Recouvrement total : at-lst-1: ab_asso.b ac_asso.c (au moins un).
    4. Recouvrement partiel : aucune indication.

  7.  clé étrangère : komt overeen met “foreign key” en anglais

Inhoudsopgave Haut

Referenties

  1. boek Taal van het document:fr IHDCB334 - Ingénérie des bases de données : Jean-Luc HAINAUT, Anne-France BROGNEAUX, Cours d'Ingénérie des bases de données (2003)

Deze verwijzingen en links verwijzen naar documenten die geraadpleegd zijn tijdens het schrijven van deze pagina, of die aanvullende informatie kunnen geven, maar de auteurs van deze bronnen kunnen niet verantwoordelijk worden gehouden voor de inhoud van deze pagina.
De auteur Deze site is als enige verantwoordelijk voor de manier waarop de verschillende concepten, en de vrijheden die met de referentiewerken worden genomen, hier worden gepresenteerd. Vergeet niet dat u meerdere broninformatie moet doorgeven om het risico op fouten te verkleinen.

Inhoudsopgave Haut