OPRL, Le voyage dans la lune

Ciné-concert « Le voyage dans la lune », Quand Georges Méliès rencontre Offenbach.

Le cinéma de Georges Méliès et la musique classique d’Orphée aux Enfers; il n’en faut pas plus pour que la magie s’installe…

 OPRL - Le voyage dans la lune
Cliquer ici pour afficher les informations de la photo.

Quand la magie du jeune cinéma n’éclipse pas la beauté de son ainée la musique, le tout dépasse la somme des parties, comme l’évoque Italo Calvino :

Marco Polo décrit un pont, pierre par pierre à l’empereur mélancolique Kublai Khan…
« Mais laquelle est la pierre qui soutient le pont ? » demande Kublai Khan.
« Le pont n’est pas soutenu par telle ou telle pierre, » répond Marco, « mais par la ligne de l’arc qu’à elles toutes elles forment. »
Kublai Khan reste silencieux, il réfléchit. Puis il ajoute : « Pourquoi me parles-tu des pierres ? C’est l’arc seul qui m’intéresse. »

Polo répond : « Sans pierres, il n’y a pas d’arc. »

Il en va de même pour la magie; sans magie, on ne peut qualifier le cinéma ou la musique de « chef d’œuvre »…

Le film Hugo Cabret m’avait séduit par cette évocation de la vie de Georges Méliès, et les scènes du Voyage dans la lune, mais j’ai ici eu le plaisir de voir la version complète, agrémentée d’une musique très bien adaptée.

Ciné-concert, Le voyage dans la lune

Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Mélanie Levy-Thiébaut

Émile Reynaud (1844-1918), Triptyque
Musique :Chabrier, Habanera et Gaston Paulin, Pauvre Pierrot (orch. Greco Casadesus)

Étienne-Jules Marey (1830-1904), Sept Mouvements de vie (extraits)
Musique : Greco Casadesus, Hommage à Étienne-Jules Marey (2008)
1. Se projeter dans le galop du cheval
2. Ciseler le vol des oiseaux
3. Observer la vie
4. Hommage à l’histoire du cinéma

Auguste & Louis Lumière (1862-1954 & 1864-1948)
L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat (1895)

Sans musique

Émile Cohl (1857-1938)
Fantasmagorie (1908) — Le Binétoscope (1910) — La Musicomanie (1910)

Musique : Gabriel Fauré, Masques et Bergamasques (1919)

Georges Méliès (1861-1938), Le Locataire diabolique (1909)
Musique : Charles Gounod, Marche funèbre d’une marionnette (1872) et Valse de Faust (1859)

Georges Méliès (1861-1938), Le Voyage dans la lune (1902)
Musique : George Bizet, Jeux d’enfants (1872) et Offenbach, Cancan de Orphée aux Enfers (1858)

D’Étienne-Jules Marey aux dessins animés d’Émile Cohl en passant par les fantasmagories de Georges Méliès, la cheffe d’orchestre Mélanie Levy-Thiébaut fait revivre en musique la grande aventure du cinématographe. Pour accompagner ces premiers chefs-d’œuvre du 7e Art, elle a choisi des extraits de Chabrier, Paulin, Bizet, Fauré, Offenbach dont le lyrisme et l’enchantement se marient parfaitement avec le côté rocambolesque et fantastique de ces courts-métrages.

Georges Méliès, Le voyage dans la lune (1902)

1902, A Trip to the Moon/Le Voyage dans la Lune (Full 1080HD, Color)

https://www.youtube.com/watch?v=EvhTo2-0BQg

Ou encore, voir « Le voyage dans la lune » en version originale, noir et blanc et sans musique

Emile Reynaud, Pauvre Pierrot (1892)

https://www.youtube.com/watch?v=ncWIXUwN6SY

Auguste & Louis Lumière, L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat (1895)

Informations

Source : OPRL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles semblables

Test de navigation par catégorie

« | BANFF Mountain film and book festival | »