Le fort de Boncelles – Reportage et photos de l’intérieur

Photos de l’intérieur d’un des 12 forts de la ceinture défensive de Liège, le fort de Boncelles. Ce fort est abandonné et n’est pas ouvert au public.

Photos de l’intérieur du fort de Boncelles, fresques militaires et instructions sur les murs de ce fort abandonné…

 Les munitions d'artillerie
Les munitions d'artillerie (infos)

Le fort de Boncelles fait partie de la ceinture de 12 forts qui défendent la ville de Liège, comme les forts de Barchon, Évegnée, Fléron, Chaudfontaine, Embourg, Flémalle, Hollogne, Loncin, Lantin, Liers, et Pontisse. Le fort de la Chartreuse ne faisait pas partie de ce complexe.

Construit sous Brialmont dans les années 1880 – 1890, le fort de Boncelles est un ouvrage de béton de forme triangulaire (plus facile à défendre).

Le fort de Boncelles a servi brièvement de dépôt pour l’armée dans les années d’après-guerre, puis revendu à la commune de Seraing en 1983, étant tombé à l’abandon et n’ayant jamais été restauré. La porte principale est conservée, mais l’entrée a été murée derrière la porte.

L’accès aux puits des coupoles de tête I et III n’est pas aisé, car il faut passer les remblais que l’on voit sur la photo suivante, et se faufiler par un interstice au dessus de la porte boulonnée.

 Accès à la salle de rassemblement
Accès à la salle de rassemblement (infos)

Sur cette photo, prise de l’autre côté, on voit la porte boulonnée, l’ouverture au dessus de la porte, et le garde-fou du puits de liaison.

 En haut du puits de l’ancien accès vers les coffres de tête...
En haut du puits de l’ancien accès vers les coffres de tête... (infos)

En descendant dans le puits de liaison par l’échelle encore présente, on peut voir les instructions d’époque. Ce puits donne sur un couloir en partie immergé.

 Échelle vers les coffres de tête et levier de fermeture.
Échelle vers les coffres de tête et levier de fermeture. (infos)

Sous l’eau, de la vaisselle et du matériel se devine sous la rouille.

 Vaisselle et matériel abandonné sous l'eau du tunnel vers le coffre de tête.
Vaisselle et matériel abandonné sous l'eau du tunnel vers le coffre de tête. (infos)

 Reflets dans le couloir semi-immergé
Reflets dans le couloir semi-immergé (infos)

Les inscriptions en allemand qui recouvrent les instructions en français témoignent de l’utilisation des infrastructures par les allemands après la prise du fort de Boncelles. Pendant l’occupation allemande, le fort a été profondément modifié au niveau anti-aérien (la plus grande position anti-aérienne allemande de Wallonie), et terrestre (protection des usines de Cokerill et de la gare ferroviaire de Kimkenpois).

 Informations en français et en allemand
Informations en français et en allemand (infos)

Les anciennes casemates sont réutilisées, par exemple comme salle de détente pour la troupe. Comme illustré sur la photo qui suit, l’ancienne poudrière de gauche était réaffectée au logement des officiers.

 Logement officiers (chambre du Cdt) dans l'ancienne poudrière de gauche.
Logement officiers (chambre du Cdt) dans l'ancienne poudrière de gauche. (infos)

Dans les coffres flanquants de gorge, les fresques d’époque permettent de visualiser les secteurs de tir. Des instructions sont encore présentes, rappelant les différents signaux d’alerte, l’usage du projecteur, ou diverses instructions de tir.

 Instructions, secteur de tir, et signaux d'alerte
Instructions, secteur de tir, et signaux d'alerte (infos)

 Instructions d'utilisation du projecteur dans le coffre flanquant de gorge.
Instructions d'utilisation du projecteur dans le coffre flanquant de gorge. (infos)

La salle de rassemblement est complétement, dans une partie du fort qui était auparavant assez facilement accessible, est à présent complétement recouverte de graffitis. Cette salle avait été en partie remplie par les remblais des travaux de réarmements d’entre deux-guerres.

Les fossés du fort de Boncelles ont été comblés, et un lotissement a été construit sur l’emplacement du fort.

Informations complémentaires

De très belles photos sur le site de patrimoine industriel tchorski morkitu : http://tchorski.morkitu.org/3/boncelles.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Test de navigation par catégorie

« | Le fort de Boncelles – Reportage et photos de l’intérieur | »