Normalisation d'un schéma relationnel

Nous avons un schéma de relation et ses dépendances fonctionnelles, comment pouvons nous atteindre un schéma relationnel sous la troisième forme normale ?

Normalisation par décomposition

  • Regrouper les attributs pertinents du schéma en première forme normale.
  • Déterminer les dépendances fonctionnelles (DF) minimales non dérivables.
  • Calculer les identifiants minimaux.
  • Dessiner le graphe des attributs et dépendances fonctionnelles (ADF) du schéma.
  • Marquer les dépendances fonctionnelles anormales (dont le déterminant n'est pas un identifiant).
  • Retirer les dépendances fonctionnelles anormales terminales, et en faire de chacune un schéma de relation.
  • Faire un schéma du noyau résiduel.
  • Regrouper les relations ayant le même identifiant, seulement si ce groupement est pertinent[1].
  • Déterminer les contraintes d'inclusion (dont les clés étrangères). Donner un nom significatif aux relations.

 

Document créé le 10/01/10 20:48, dernière modification le 12/07/17 13:31
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/analyse-normalisation-schema-relationnel.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.

Notes

  1.  Regrouper les relations : Si à cette étape nous avons encore des DF anormales, nous ferons appel à une procédure plus complète que nous verons ultérieurement.

 

Références

  1. livre Langue du document: fr Cours d'Ingénérie des bases de données : Jean-Luc HAINAUT, Anne-France BROGNEAUX, IHDCB334 - Ingénérie des bases de données (2003)

Ces références et liens indiquent des documents consultés lors de la rédaction de cette page, ou qui peuvent apporter un complément d'information, mais les auteurs de ces sources ne peuvent être tenus responsables du contenu de cette page.
L'auteur de ce site est seul responsable de la manière dont sont présentés ici les différents concepts, et des libertés qui sont prises avec les ouvrages de référence. N'oubliez pas que vous devez croiser les informations de sources multiples afin de diminuer les risques d'erreurs.