3 pages, 8 articles pour «armee»

Vous pouvez consulter la page d'explications relative au nuage de mots clés et aux techniques utilisées.

3 pages

  • Profil de Stéphane Gaudry
    https://www.gaudry.be > Informations > Le site
    [1] 19/03/2002 - Dernière modification le 15/11/2019 Qui est Stéphane Gaudry? Informations sur l'auteur de l'infobrol, les moyens de contacts (mail, forum,...)
    Mot clé = armee | Niveau = 4

  • Bâbüssaâde ou Bab-üs Saadet - La porte de la Félicité
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [2] 22/02/2012 - Dernière modification le 22/12/2019 Dans le Palais de Topkapı, à Istanbul. La porte de la Félicité (Bâbüssaâde ou Bab-üs Saadet) est l'entrée de la cour intérieure (Enderûn), ou troisième cour, où commencent les appartements privés du sultan. La porte est coiffée d'une coupole soutenue par de minces piliers de marbre. Elle marque la présence du sultan dans le palais: nul ne peut passer cette porte sans l'autorisation du sultan. Même le grand vizir n'était autorisé à la franchir que selon des horaires et à des conditions bien spécifiées. La porte a probablement été construite sous Mehmed II, au cours du xve siècle. Elle a été redécorée dans le style rococo en 1774 par Mustafa III, puis Mahmoud II. On peut lire au-dessus la porte des versets du Coran, ainsi que des tuğras. Le plafond est en partie décoré à la feuille d'or, avec une bulle d'or suspendue au centre. Les côtés sont ornés d'éléments décoratifs baroques et de miniatures de paysages. Dans le palais de Palais de Topkapı Le sultan ne paraissait à cette porte et sur la place du Divan Meydani que lors de cérémonies particulières. Le sultan se tenait assis devant la porte sur son trône les jours de fêtes religieuses (bayramlar), tandis que sujets et fonctionnaires restaient debout. Les funérailles des sultans se tenaient également devant cette porte. De chaque côté de ce passage à colonnes contrôlé par le chef des eunuques du harem, appelé Bâbüssaâde Ağası, et le personnel placé sous sa responsabilité, s'étendaient les quartiers des eunuques, ainsi que les salles, grandes et petites, de l'école du palais. Une petite dalle, en retrait dans le sol devant la porte, marque le lieu où la bannière du prophète de l'islam Mahomet était déployée. Cette bannière était confiée en une cérémonie solennelle au grand vizir ou au commandant des armées partant en guerre. Source Wikipedia
    Mot clé = armee (titre ou description) | Niveau = 11

  • Beelitz
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [3] 12/01/2020 - Dernière modification le 17/01/2020 Le complexe était un hôpital militaire de l'armée impériale allemande depuis le début de la Première Guerre mondiale. En Octobre et Novembre 1916, Adolf Hitler y a été soigné après avoir été blessé à la jambe lors de la bataille de la Somme. En 1945, le lieu a été occupée par les forces de l'Armée rouge, et le complexe est resté un hôpital militaire soviétique jusqu'en 1995, bien après la réunification allemande. Après le retrait soviétique, des tentatives ont été lancées sans grand succès pour privatiser le complexe. Certaines sections de l'hôpital demeurent opérationnelles comme un centre de réadaptation neurologique et un centre de recherche et de soins pour les victimes de la maladie de Parkinson. Le reste, y compris la chirurgie, l'hôpital psychiatrique, et un champ de tir, a été abandonné en 2000. En 2007, la zone environnante ressemblait à une ville fantôme. C'est sur ce lieu qu'ont été tournées des scènes de films comme Le Pianiste en 2002, ou encore le clip de Rammstein "Mein Herz de brennt" et "Valkyrie" en 2008.
    Mot clé = armee (titre ou description) | Niveau = 12

8 articles

Table des matières Haut

Document créé le 13/03/2010, dernière modification le 26/09/2019
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/tagcloud-rf-armee.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.