3 pages, 2 articles pour «demeure»

Vous pouvez consulter la page d'explications relative au nuage de mots clés et aux techniques utilisées.

3 pages

  • Morgen d'Avalon
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [1] 29/07/2012 - Dernière modification le 11/09/2020 Neuf sœurs y soumettent à la loi du plaisir ceux qui vont de nos parages dans leur demeure ; la première excelle dans l'art de guérir et surpasse les autres en beauté ; Morgen, comme on l'appelle, enseigne ce que chaque plante a de vertus pour la guérison des maladies ; elle sait aussi changer de forme et, comme un nouveau Dédale, fendre l'air avec ses ailes et se transporter à Brest, à Chartres, à Paris, ou bien redescendre sur nos côtes. On dit qu'elle a enseigné les mathématiques à ses sœurs Moronœ, Mazœ, Gliten, Glitonea, Gliton, Tyronœ, Thiton et Tithen, la célèbre musicienne. G. de Monmouth, Vita Merlini
    Mot clé = demeure (titre ou description) | Niveau = 11

  • Château de Messen - escalier
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [2] 19/08/2020 - Dernière modification le 04/09/2020 Le château de Mesen était un château situé dans la commune de Lede, en Flandre orientale. Il faisait partie de l'une des quatre fortifications circulaires construites par les monarques au cours des IXe et Xe siècles pour se protéger des Normands. C'était au départ une tour rectangulaire, située au sud de la fortification. Jusqu'en 1796, le château est la demeure de la famille Bette. Après 1796, le château n'est plus utilisé comme habitation,accueillant entre autres une distillerie de gin, une raffinerie de sucre, une fabrique de tabac et de traitement de potasse. On trouvait encore au moment de la visite de nombreuses machines dans les caves. En 1897, le château est vendu à un ordre religieux (les religieuses de Kannunikessen) qui bâtit l'impressionnante chapelle néo-gothique, et le transforme en un internat pour filles, sous le nom de pensionnat des Dames Chanoinesses de Saint-Augustin. Après la Première Guerre mondiale, il est passé entre les mains de l’Institut Royal de Mesen, dont il tire son nom actuel. Il devient un pensionnat élitiste féminin où le français, le comportement et la vie en haute société étaient enseignés. L'enseignement en français devenant ensuite interdit en région flamande, la fondation a cessé toute activité en 1971 et a nettoyé le site, et le château devient la propriété du ministère de la Défense. En 1979 le château de Mesen est classé monument historique mais à cause d’erreurs dans la procédure ce statut est annulé l’année suivante. La négligence totale des bâtiments et une classification comme zone de parc en 1999 laissent une ruine. Certains journaux mentionnent à l'époque l'enlèvement délibéré des tuiles et des fenêtres pour encourager la vétusté. Les autorités locales ont refusé de protéger le château ou de le classer comme monument et il est complètement tombé en ruine. En 2010, de nombreuses parties du château sont démolies (dont l'église) pour faire place à un nouveau sanatorium. En 2015, le conseil municipal de Lede, en Belgique, décide de démolir les bâtiments restants . Toutes les ruines restantes ont été démolies peu de temps après cette décision, mais une petite partie de la façade principale a été nettoyée, stabilisée et exposée dans le parc aux côtés des fondations d'une autre aile.
    Mot clé = demeure (titre ou description) | Niveau = 12

  • Beelitz Heilstatten
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [3] 29/08/2020 - Dernière modification le 09/09/2020 Le complexe était un hôpital militaire de l'armée impériale allemande depuis le début de la Première Guerre mondiale. En Octobre et Novembre 1916, Adolf Hitler y a été soigné après avoir été blessé à la jambe lors de la bataille de la Somme. En 1945, le lieu a été occupée par les forces de l'Armée rouge, et le complexe est resté un hôpital militaire soviétique jusqu'en 1995, bien après la réunification allemande. Après le retrait soviétique, des tentatives ont été lancées sans grand succès pour privatiser le complexe. Certaines sections de l'hôpital demeurent opérationnelles comme un centre de réadaptation neurologique et un centre de recherche et de soins pour les victimes de la maladie de Parkinson. Le reste, y compris la chirurgie, l'hôpital psychiatrique, et un champ de tir, a été abandonné en 2000. En 2007, la zone environnante ressemblait à une ville fantôme. C'est sur ce lieu qu'ont été tournées des scènes de films comme Le Pianiste en 2002, ou encore le clip de Rammstein "Mein Herz de brennt" et "Valkyrie" en 2008. Le lieu est reconverti depuis 2019.
    Mot clé = demeure (titre ou description) | Niveau = 13

2 articles

Document créé le 13/03/2010, dernière modification le 26/09/2019
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/tagcloud-rf-demeure.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.