Histoire de l'ordinateur

Les tubes à vide

L'ordinateur est un ensemble de circuits et de commutateurs électroniques (voir les pages consacrées aux microcircuits). Ces commutateurs permettent de contrôler les transmissions de données (bits, de BInary digiTs) entre les différents éléments.
Au départ, l'ensemble des circuits permettait d'effectuer un type de suite d'opérations. A chaque nouveau programme que l'on désirait exécuter, il était nécessaire de recàbler les circuits et les commutateurs, pour obtenir les actions désirées.

Les premiers ordinateurs utilisaient des tubes à vide comme commutateurs, mais ce type d'architecture posait de nombreux problèmes :

  • La consommation électrique était très importante.
  • Une chaleur considérable se dégageait des tubes.
  • Il fallait remplacer les tubes toutes les 2 ou 3 heures d'utilisation.
  • Ce système était peu fiable sur les gros systèmes.

 

Les transistors

L'invention du transistor (semi-conducteur) dans les établissements Bell Laboratories en 1948 a déclanché une des révolutions dans la conception des ordinateurs. Le transistor remplace donc rapidement le tube à vide : un ordinateur composé de transistors consomme moins d'électricité, est plus petit, plus rapide et plus performant.
Cette invention est un premier pas vers la miniaturisation.

 

Le circuit intégré

A partir du moment où il n'était plus indispensable de recàbler à chaque fois les circuits en fonction du programme à exécuter, il était possible de travailler avec une structure fixe. L'apport du circuit intégré en 1959 par des ingéneurs de Texas Instruments permet de relier sans fils plusieurs transistors sur une même carte.
A titre de comparaison, le premier circuit intégré contenait 6 transistors, et le Pentium IV d'Intel en possède 42 millions.

 

Puces et mémoire

Intel commercialise en 1969 une puce mémoire de 1 Ko. A l'époque, les puces étaient réalisées à la demande, et selon les besoins.
Intel remporte un succès grandissant dans la production de puces. Busicomp, une société japonaise spécialisée dans la fabrication de calculateurs, lui confie alors la production de 12 circuits intégrés.
Au lieu de créer 12 puces différentes, Intel produit une seule puce. Cette puce unique répond à l'ensemble des fonctions demandées, et dont la configuration présente l'originalité de pouvoir être configurée par un programme. La puce est donc générique, car elle peut répondre à d'autres besoins que ceux prévus pour les calculateurs.

La modification des instructions en mémoire modifie donc le comportement de la puce, grande évolution par rapport aux premières machines dont le comportement était modifié par le càblage.

 

Microprocesseur

En 1971, Intel commercialise le premier microprocesseur, le 4004 . Ce microprocesseur effectuait des informations sur des informations par flots de 4 bits.
En 1972, le 8008 (Intel) lui succède, processeur 8 bits.

 

Document créé le 31/03/04 21:17, dernière modification le 13/02/16 08:53
Source du document imprimé : //historique-ordinateur.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.