Clifton


Status : série en cours
Genres : HumourPolar

En bref

Harold Wilberforce Clifton est un détective britannique amateur, ancien colonel du MI-5. Aujourd'hui à la retraite, il partage son temps entre ses loisirs, et les enquêtes qu'on lui propose. Il s'agit soit de particuliers, soit de ses anciens collègues du MI-5 ou de Scotland Yard. Le colonel Clifton doit alors faire face à des situations très périlleuses, desquelles il sort toujours victorieux.

Développement de la série

Clifton apparaît pour la première fois dans Le Journal de Tintin, numéro 50 daté du  pour la Belgique et numéro 588 du daté du  pour la France, sous la plume de Raymond Macherot, l'un des auteurs vedettes du journal avec sa série Chlorophylle, qui délaisse temporairement la bande dessinée animalière pour s'aventurer dans le récit policier.

Macherot souhaitait  changer d'univers   et faire une histoire de détective. Les grands auteurs de ce genre étant à l'époque, britanniques, il décida de créer un personnage de détective anglais qu'il détermina par un mélange d'archétypes :  J'ai combiné trois personnages folkloriques que l'on retrouve en Angleterre : le chef scout, le colonel en retraite et le détective amateur  . Clifton est l'occasion pour Macherot de faire revivre sous sa plume ces morceaux de villes et de campagnes anglaises qu'il avait connues lors de son séjour en Angleterre pendant la seconde guerre mondiale :  Je voulais avoir l'occasion de dessiner les petits coins que j'ai connus. Un vrai plaisir ! Il y a certainement une part de nostalgie de cette année 1945 que j'avais passée en Angleterre, tout un univers avec ces pilotes de chasse et leurs moustaches en guidon de bicyclette…  . Pour le véhicule du colonel, il n'aura pas à chercher de documentation puisqu'il le fait circuler dans la même voiture MG T-type qu'il possédait à l'époque. Macherot aimait animer le personnage de Clifton ( Je crois que c'est mon personnage préféré, je me suis vraiment amusé avec le colonel Clifton  ), mais Raymond Leblanc, fondateur du Journal de Tintin et des éditions Le Lombard, souhaitait qu'il se consacre uniquement à Chlorophylle.

Après seulement trois brèves histoires de 30 pages chacune, Macherot abandonne Clifton lorsqu'il quitte le Journal de Tintin pour rejoindre le Journal de Spirou en 1965 où il va créer le personnage de Sibylline. Son contrat le contraint en effet à abandonner ses personnages (Chlorophylle et Clifton) qui demeurent propriété de l'éditeur, Le Lombard.

Rédacteur en chef du journal depuis 1965, Greg, qui s'est attelé à remodeler et rajeunir l'hebdomadaire en lançant nombre de nouvelles séries dont il est lui-même le scénariste (Bruno BrazilBernard PrinceLuc OrientOlivier Rameau…), va ressortir Clifton des tiroirs pour relancer la série, sur un scénario écrit par lui-même, en confiant le dessin à un dessinateur vedette du journal à cette époque avec la série Taka Takata, Jo-El Azara. Les Lutins diaboliques est publié à partir du no 1060 du journal daté du .

Azara préférant se consacrer à son héros nippon, Greg confie la série à deux des membres de son studio, qui viennent de lancer leur série Robin Dubois, le scénariste Bob de Groot et le dessinateur Turk, qui se rôdent sur deux courts récits, Le mystère de la voix qui court, 14 planches, publié du no 1153 du journal daté du  au no 1158 daté du  , puis Les Émeraudes se font la malle, 16 planches, publié dans Tintin Sélection no 15 du second trimestre 1972, avant de se lancer dans des récits plus longs.

La parution de la première histoire longue, Le Voleur qui rit, avec l'assistance de Greg pour le scénario, débute dans le no 1249 du journal daté du .

Le duo Turk-de Groot va animer la série avec succès pendant 13 ans avant que Turk ne soit contraint d'abandonner la série après l'album Kidnapping en fin d'année 1983 pour se consacrer à ses deux autres séries, Robin Dubois et Léonard, ne pouvant soutenir le rythme de production imposé par la réalisation de trois séries en parallèle. Jean-Luc Vernal, alors rédacteur en chef du Journal de Tintin, propose le nom de Bédu, déjà auteur dans l'hebdomadaire de différentes séries depuis huit ans (Le P'tit profAli BéberHugo), qui connaît parfaitement le personnage pour être un inconditionnel du travail de Raymond Macherot, de la simplicité, de l'efficacité de son style et de l'élégance de son trait :  Ce qu'il a réalisé n'a jamais été et ne sera jamais égalé  . Bédu se met alors au travail pour placer son dessin dans la continuité de celui de Turk :  Je reprends ici une série dont le graphisme est totalement différent de celui que je pratique habituellement. Du P'tit prof à Hugo, j'ai développé un dessin nerveux et parfois confus. Macherot, le créateur de Clifton, et Turk, ont un style plus percutant, un trait plus net  .

Bédu fait ses classes sur un premier récit complet de 14 planches, Passé composé, qui sera publié dans Super Tintin détective privé en , avant d'être développé dans une première histoire à suivre, publiée sous le même titre dans le Journal de Tintin du no 483, daté du , où la série fait la couverture pour annoncer  Clifton : 25 ans!   (la série avait effectivement débuté en ), au no 490, daté du .

Peu à peu, Bob de Groot, lui aussi accaparé par les séries Robin Dubois et Léonard, va ralentir son rythme de production, laissant son dessinateur en manque de scénario, en sorte qu'en 1989, Bob de Groot décide d'abandonner à son tour Clifton, que Bédu continue alors seul, en assurant également l'écriture des scénarios, jusqu'en 1995. A cette époque, Bédu dessine également depuis trois ans pour le Journal de Spirou une série humoristique, Les Psy, sur un scénario de Raoul Cauvin, qui rencontre un fort succès et contraint Bédu à abandonner Clifton.

Après une interruption de plusieurs années, la série renaît en 2003, Bob de Groot reprenant le scénario et le dessin étant confié à Michel Rodrigue, avec lequel de Groot vient de travailler sur la série Doggyguard. Rodrigue participe aux scénarios et signera même seul Balade irlandaise avant que l'éditeur n'arrête la série en 2008, faute de ventes suffisantes.

Après une nouvelle interruption de plusieurs années, l'éditeur décide de relancer d'anciennes séries (ChlorophylleRic HochetLéonard) en en confiant le scénario au prolifique scénariste Zidrou. C'est ainsi que Clifton est relancé une nouvelle fois sous la plume de Zidrou en 2016, cette renaissance étant marquée par le retour au dessin de Turk :  On a discuté [avec Zidrou] et il m’a demandé si je n’avais pas envie de faire autre chose que Léonard pour me changer les idées, ce qui pourrait me plaire. Après 45 albums c’est vrai qu’on tournait un peu en rond. Et depuis que j’avais abandonné Clifton je l’avais très vite regretté. J’avais l’idée de le reprendre mais ce n’était pas possible alors que d’autres auteurs travaillaient dessus  .

Source: wikipedia

Clifton : les albums

Liste des albums sous forme de couvertures

  • n°1 - Ce cher Wilkinson (infos)
  • n°2 - Le voleur qui rit (infos)
  • n°3 - 7 jours pour mourir (infos)
  • n°4 - Alias lord X (infos)
  • n°5 - Atout... cœur ! (infos)
  • n°6 - Une panthère pour le colonel (infos)
  • n°7 - Sir Jason (infos)
  • n°8 - Week-end à tuer (infos)
  • n°9 - Kidnapping (infos)
  • n°10 - Passé composé (infos)
  • n°11 - La mémoire brisée (infos)
  • n°12 - Dernière séance (infos)
  • n°13 - Matoutou-Falaise (infos)
  • n°14 - Le clan Mc Gregor (infos)
  • n°15 - Mortelle saison (infos)
  • n°16 - Le baiser du Cobra (infos)
  • n°17 - Les lutins diaboliques (infos)
  • n°18 - Jade (infos)
  • n°19 - Lune Noire (infos)
  • n°20 - Élémentaire, mon cher Clifton ! (infos)
  • n°21 - Balade irlandaise (infos)
  • n°22 - Clifton et les gauchers contrariés (infos)
  • n°1 - intégrale, Intégrale 1 (infos)
  • n°2 - intégrale, Intégrale 2 (infos)
  • n°3 - intégrale, Intégrale 3 (infos)
  • n°4 - intégrale, Intégrale 4 (infos)
  • n°5 - intégrale, Intégrale 5 (infos)
  • n°6 - intégrale, Intégrale 6 (infos)

Tags

Voir toutes les séries BD

Document créé le 01/05/2020, dernière modification le 06/07/2021
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/bd/clifton/

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.

Notes

  1.  Personnages les plus importants : Le fait qu'un personnage soit considéré comme important ici est le fait qu'il soit défini dans un album de cette série en tant que personnage principal, que ce soit un personnage de la série, ou un invité (crossover).

Table des matières Haut