Vous devez être membre et vous identifier pour publier un article.
Les visiteurs peuvent toutefois commenter chaque article par une réponse.

Emule : Les serveurs Razorback saisis par la police

Niouzes de l’Infobrol (Peer to peer)Article publié le 21/02/2006 16:44:14


Pour ceux qui ne le connaissent pas, le projet Razorback est une prouesse sur le plan technique comme organisationnel. Du coté organisationnel puisque ce projet est totalement gratuit et ne vit que sur des dons divers. Sur le plan technique, on trouve Razorback 2 et 2.1, ce sont les plus gros serveurs ed2k (protocole utilisé par Emule, Edonkey et d’autres clients) au monde. Il faut dire que leur configurations matérielles aide un peu aussi:


CPU: AMD Dual Opteron dual core 275 (AMD Dual Opteron 248 pour Razorback 2.1)
Carte-mère: Arima/Rioworks HDAMA
Mémoire: 8x2 Go DDR 3200 ECC registered = 16 Go



Ces deux serveurs étaient accompagnés de trois autres dont les rôles étaient d’héberger des sites web du projet, de générer des statistiques du réseau ed2k et d’uploader des fichiers. Attention, l’upload de fichiers ne concernait que des fichiers libres de droits ou des fichiers protégés par des DRM.


Le soucis, c’est qu’aux alentours de 10h ce matin, la Police fédérale belge a fait une perquisition chez l’hébergeur où se trouvaient les serveurs et les a tous embarqué. Une action plutôt incompréhensible. En effet, aucun de ces serveurs n’hébergeait de fichiers protégés par des droits d’auteurs ou n’ayant pas été autorisés par leurs propriétaires.


Les serveurs ed2k ne font que mettre en relation différents clients connectés. Aucun contenu n’y transite. En ce qui concerne le serveur d’upload, il n’a jamais hébergé que des contenus libres ou des contenus protégés par des DRM dont les fournisseurs demandaient l’aide du projet. Bref, rien d’illégal. La Police voudrait peut être se servir de sa saisie comme source d’informations sur les personnes et les fichiers qu’elles partagent !


Car soyons objectif, sur le réseau ed2k, ce sont principalement des oeuvres protégées qui sont échangées. D’ailleurs, les administrateurs de Razorback avaient annoncé que chaque ayant droit d’une oeuvre protégée pouvait demander à ce que celle-ci soit blacklistée sur les serveurs du projet. Aucun n’a daigné faire la démarche...


Pour le moment, les administrateurs du projet sont injoignables. On ne sait donc pas si il sont incriminés dans une quelconques enquête à ce sujet. Concernant ce que la Police belge pourrait trouver sur les disque des serveurs, ça semble bien maigre. En effet, les listes de fichiers, clients et autre semblent être stockés en RAM en non sur le disque dur. Donc dès que l’on coupe l’alimentation, tout est perdu ! Et il a bien fallu les déplacer les serveurs ...

Avatar :: Marc Un article de Marc

Source : indéterminée


Sélection, tri et recherche d'articles
FILTRER :
TRIER :1er critère : 2e critère :
CHERCHER : Dans les titres Dans le contenu


[Afficher les liens en fonction des critères du formulaire ci-dessus]

Table des matières Haut

Document créé le 25/06/2004, dernière modification le 26/10/2018
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/niouze-rf-493.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.