Verviers

Flag Verviers Flag Verviers

Verviers (en wallon Vervî, en allemand vieilli Velwisch) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne, chef-lieu d'arrondissement en province de Liège, à l'extrémité est du sillon industriel.

Verviers était connu comme étant un grand centre européen de l'industrie lainière.

Verviers couvre une superficie de 33,07  km2 avec une population de 55 198 habitants (01/01/2018), soit densité de 1 669,13 habitants par Km2.
Gentilé : L'habitant(e) du Verviers s'appelle un(e) Verviétois(e).

Fuseau horaire principal : +02:00
Langue officielle : français

Localisation

Carte du monde

Verviers : descriptif

Toponymie

Le nom de « Verviers » est attesté au xiie siècle sur un document de l’abbaye de Stavelot.

L’élément -viers se retrouve dans trois communes du nord de la France : Louviers et Reviers (Normandie), ainsi que Grand-Laviers (Picardie). Il pourrait procéder de l’élément celtique uer- / uar- hydronyme assez commun, signifiant « eau, rivière », cf. les rivières de la Vire et du Var. Le premier élément Ver- peut s’expliquer par le celtique uer(o)- « sur, super- », préfixe fréquent de la composition nominale (cf. Vercingétorix et les noms de lieux Uer-cellae > Verceil, Ureo-dunum > Verdun). Le sens global serait « (endroit) sur l’eau, sur la rivière », la ville est en effet traversée par la Vesdre.

Des étymologies fantaisistes sont courantes : Le nom de Verviers pourrait provenir de l’anthroponyme Virovius, qui aurait donné le toponyme Viroviacus. La plus populaire, quoique fantaisiste, reste « Vert et vieux », qualités désignant le chêne qui aurait ombragé Verviers, et dont les branches figurent sur les armoiries de la ville. Sur le linteau d’une porte de l’ancienne Grand’Poste on peut lire un laconique « Verre vieux ». André Blavier a quant à lui imaginé une étymologie beaucoup plus élaborée en même temps que plus laborieuse : « Verviers. De « verve ». Lieu d’inspiration, où exercer sa verve. « Votre verve me ragit », lui confessa certaine comtesse (« ragir » est une forme dialectale de « rager » et « agir », faire enrager par des agaceries) ; à quoi le défenseur et préfacier de L’École verviétoise put répondre : « J’aime quand ma verve joue ravie. »

Géographie

Verviers est située à une trentaine de kilomètres de la frontière allemande et de la frontière néerlandaise, ce qui en fait le carrefour entre Liège, Aix-la-Chapelle et Maastricht. Dans la vallée de la Vesdre, elle se trouve non loin du barrage de la Gileppe et des Hautes Fagnes. L'agglomération est bordée au nord par le Pays de Herve et au sud par l'Ardenne.

Dans les provinces de Liège, du Limbourg et du Hainaut, l'activité sismique est plus élevée que dans le reste du pays. Verviers fait partie des communes qui se trouvent en zone 2, soit la zone la plus exposée aux tremblements de terre en Belgique.
Une zone tectoniquement active (une ou plusieurs failles), s'étend de Battice-Verviers-Hockai à Malmedy. Cette zone traverse la ville de Verviers.

Histoire

Dans l'ancien régime elle faisait partie de la principauté de Liège, dont elle devint l'une Bonnes Villes (la 23e et dernière à obtenir ce titre), et était le chef-lieu du Marquisat de Franchimont. À l'ère industrielle (du xviiie siècle au début du xxe siècle), elle fut un centre important de production lainière connu et reconnu mondialement pour ses innovations technologiques. Verviers fut d'ailleurs le point de départ de l'industrialisation de la région. Par exemple, c'est dans la vallée de la Vesdre que s'établirent une famille d'industriels d'origine britannique, les Cockerill. Parmi les familles qui contribuèrent au développement industriel de Verviers, on peut citer les Simonis, Biolley, Mali, Pelzer, Hauzeur, Renkin, Paulis, Schwachhoffer, Brunninghausen, Lamboray, Adolphy.

Aujourd'hui, elle porte le titre de Capitale wallonne de l'eau accordé par la Région wallonne, qui en a fait son pôle de l'or bleu. Elle accueille notamment les administrations wallonnes chargées de l'eau que sont la SWDE et la SPGE. Verviers est aussi embellie de nombreuses fontaines qui honorent ce titre.

Lors de l'été 1839, Victor Hugo voyage vers l'Allemagne et marque un arrêt à Verviers, voici ce qu'il en dit:

Verviers, ville insignifiante d'ailleurs, se divise en trois quartiers qui s'appellent la Chick-Chack, la Basse Crotte et la Dardanelle.
J'y ai remarqué un petit garçon de six ans qui fumait magistralement la pipe, assis sur le seuil de sa maison.
En me voyant passer, ce marmot fumeur a éclaté de rire.
J'en ai conclu que je lui semblais fort ridicule.

Victor Hugo. (1906). Le Rhin, p. 100.

Entre 1880 et 1969, un tramway a fonctionné, utilisant la traction animale puis électrique à partir de 1900. Il disparaitra le 31 décembre 1969.

Verviers fut un grand centre européen de l'industrie lainière du xiie au xxe siècle, ville prospère reconnue internationalement pour le traitement des laines, jusqu'au déclin de l'industrie lainière dans la région durant la seconde moitié du xxe siècle. Cela s'explique par la qualité de ses eaux particulièrement douces, donc dépourvues de calcaire, qui ne réagissent pas avec les savons pour former des résidus insolubles, par exemple du palmoléate de calcium, qui souillent la laine. Ces eaux sont issues du plateau des Hautes Fagnes, couvertes de sphaigne sur un sol quartzitique, roche non calcaire à caractéristique acide. Le revers de la médaille est que cette eau acide avait une propension à dissoudre des quantités considérables de plomb des anciennes canalisations, si bien que les cas de saturnisme étaient courants à Verviers.

Dès lors que l'industrie chimique a développé après la guerre de 1940 des procédés pour obtenir des eaux douces, et que celles-ci ont été produites à bon compte sur les lieux mêmes de leur utilisation, il ne s'est plus avéré ni utile, ni économique de faire parcourir à la laine de grandes distances pour la faire laver à Verviers. Cela sonna le glas de cette industrie.

Sources: Wikipedia

Verviers dans la bande dessinée

Découvrez les informations sur Verviers dans la bande dessinée.

Exemple de 10 photos du Verviers

Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_114300Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_115000Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_120000Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_115001Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_120400Thumb Fagne de Brackvenn - 2022_02_19_120500Thumb 2020_11_29_150056-cineThumb 2020_11_29_143655-cineThumb 2020_11_29_143641-cineThumb sans titre

105 autres localités pour la province de Liège

Document créé le 01/01/1970, dernière modification le 27/06/2022
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/lieu/be/be-wlg/6265.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.