Optimiser son site Web :
Le bon DOCTYPE

En fonction du type de codage utilisé, il est souhaitable de déclarer le bon DOCTYPE, car ce choix influence directement le type d'analyse à adopter.
Pour ceux qui désirent plus d'informations sur la déclaration DOCTYPE, il est possible de consulter la page relative aux DTD.

Selon le type de DTD déclaré, le navigateur pourra permuter son analyseur sur un des modes suivant :

  • standard (STRICT)
  • presque standard
  • équivoque (QUIRKS)

Le mode STRICT est le mode dont l'analyse est la plus rapide, car le code est moins compliqué. Le navigateur permute par défaut sur ce mode lorsque nous déclarons un document selon la norme STRICT.
Nous serons contraints à réaliser un code scrupuleusement correct, car aucune balise non approuvée ne sera tolérée, et le navigateur refusera d'afficher la page à la moindre erreur, mais c'est le prix à payer pour gagner du temps d'exécution au moment de l'analyse.

Le mode QUIRKS nécessite un temps d'analyse plus important, car il est nécessaire d'envisager tous les cas de figures possibles dans les permuttations des balises. Ce type de balisage approximatif est prisé par les concepteurs qui optimisent leur code en suppimant les balises de fermeture, mais il est heureusement en passe d'être révolu, grâce à l'apparition du XHTML.

 

Document créé le 19/03/2002, dernière modification le 26/10/2018
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/html-optimisation-doctype.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.