gouvernorat معان, Jordan

Flag معان

Le gouvernorat de Ma’an est un gouvernorat de la Jordanie qui est considéré comme le plus grand gouvernorat en Jordanie au niveau de la superficie. Sa capitale est la ville de Ma’an.

Gouvernorat معان couvre une superficie de 32,832  km2 avec une population de 103,915 habitants (01/01/2004), soit densité de 3.17 habitants par Km2.

Gouvernorat معان est un des 12 gouvernorats1 qui dépendent Jordan Flag Jordan
Fuseaux horaires : +03:00, +02:00
Fuseau horaire principal : +03:00
Langue officielle : Arabic

Localisation

Carte du monde

Gouvernorat معان : descriptif

Toponymie

Ma’an signifie en arabe la maison où l’on s’arrête pour se reposer après un long voyage. On lui a donné cette appellation grâce à sa position géographique qui relie l’Arabie au sud avec la Syrie au nord. Ma’an signifie aussi la ville des eaux pour l’abondance d’anciennes sources d’eau. Un autre sens veut que cette appellation vienne de l’État minéen, qui existait au sud de l’Arabie dans les années 1200 av. J.-C., et qui a pris Ma’an comme centre commercial et politique.

Histoire

Avant l’islam

Les récits n’ont pas mentionné des informations sur la naissance de la ville de Ma’an mais des preuves indiquent que la ville existait bien avant l’époque de l’État Minéens ; cela veut dire avant 1200 av. J.-C.. À cette époque, Ma’an a bien prospéré grâce aux caravanes commerciaux qui passaient à travers la ville.

En 650 av. J.-C., l’État minéen a été détruit par la royauté de Sabah, alors Ma’an commença à perdre de son importance et cela était surtout après l’arrivée des Himyarites et la chute de l’État de Sabah en 115 av. J.-C.. Ma’an devint de plus en plus oubliée après que les Himyarites transformèrent l’itinéraire de leurs caravanes vers la mer.

Malgré la perte de Ma’an, elle a été reconstruite durant le règne des Ghassanides par le roi Harita II qui nomma Omre Al Geoudamie comme gouverneur de Ma’an.

Après l’islam

S’étant converti l’islam en 627, le gouverneur de Ma’an, Omre Al Geoudamie, a été crucifié par les Ghassanides d’un ordre des Romains, à la suite, Mahomet déclara la guerre contre Ghassanides et les Romains, les deux parties se confronta dans la Batail de Motta. (L’armée des musulmans se reposa trois nuits à Ma’an).

Au temps des Umayyades, on ordonna de la reconstruire ; alors elle développa largement durant cette période. Avec l’empire des Abbassides Ma’an se recula faute de transfert de la route du commerce entre la Syrie au nord et l’Arabie au sud à une nouvelle route qui relie directement Bagdad avec l’Arabie.

À cette période Ma’an a été visitée en 1325 par le voyageur arabe le plus célèbre Ibn Batouta et il la décrivit en disant Ma’an est ruinée personne n’y habite.

À l’époque ottomane et après avoir dominé presque toutes les régions arabes, l’Empire ottoman donna une grande importance à Ma’an grâce à sa position géographique dont cette ville jouisse. C’est pour cette raison, le chemin de fer passe de Ma’an pour aller à la Mecque, et encore on voit les puits creusés par les Ottomans, cela montre leur intérêt de l’agriculture.

On dirait que Ma’an était la seule ville dans l’Empire ottoman qui jouissait d’une autorité totale.

En arrivant à Ma’an en 1920, le prince Abdullah ben Al Hussein a nommé Ma’an la première capitale de la principauté de Transjordanie. On a publié le premier journal en Jordanie à Ma’an intitulé par "Al Haq Yalou" signifie La vérité S’élève.

Sites historiques et touristiques

La citadelle de Ma’an

Construite par les Ottomans en 1566 sous le règne du sultan Sulaiman Al Qanouni pour protéger les pèlerins des brigands. Ce site existe toujours.

Le bassin d’Hammam

Bassin des Gassassinas de forme carré de 70 m de longueur et de 7 m de profondeur, construit pour collecter et préserver l’eau de pluie et l’eau provenant des montagnes d’Al Shara à travers des canaux existant jusqu’à nos jours. Ce bassin servait pour l’irrigation.

Le château du roi Abdullah I

un site très important où le prince Abdullah s’était installé à son arrivée à Ma’an en 1920. Il y a pris des décisions qui toucheront l’État jordanien. Ce château a été transformé en musée.

Les jardins de Shamia et les jardins d’Hijazia

Ces jardins sont très anciens. Les premiers se trouvent au nord de Ma’an et les deuxièmes au sud. Ces jardins sont séparés les uns des autres par des murs en boue constituant ainsi des passages étroits. Ils sont plantés de palmiers, d’oliviers, de figuiers, de vignes et d’autres arbres.

Sources: Wikipedia

Gouvernorat معان dans la bande dessinée

Découvrez les informations sur gouvernorat معان dans la bande dessinée.

Exemple de 10 photos gouvernorat معان, Jordan

Thumb Tom au Krak de Montreal (Shobak)Thumb Le Krak de Montreal (Shobak)Thumb Les tombes royales de Petra - panorama gsmThumb Chaque morceau de rocher est sculpté à Petra...Thumb sans titreThumb sans titreThumb Lever de soleil à Ayn AmmunThumb Campement nomade à Ayn AmmūnThumb De la discussion jaillit la lumière.Thumb Portrait dans les montagnes d'Edom (JOR)

7 localités dans gouvernorat معان

English translation

You have asked to visit this site in English. For now, only the interface is translated, but not all the content yet.

If you want to help me in translations, your contribution is welcome. All you need to do is register on the site, and send me a message asking me to add you to the group of translators, which will give you the opportunity to translate the pages you want. A link at the bottom of each translated page indicates that you are the translator, and has a link to your profile.

Thank you in advance.

Document created the 06/06/2020, last modified the 23/07/2020
Source of the printed document:https://www.gaudry.be/en/lieu/jo/jo-mn.html

The infobrol is a personal site whose content is my sole responsibility. The text is available under CreativeCommons license (BY-NC-SA). More info on the terms of use and the author.

Notes

  1.  Nombre de gouvernorats : Le nombre contient le nombre total de sous-divisions, qui peuvent étre d'un autre type que gouvernorat

Contents Haut