Quelques commandes DOS importantes

ALT + F + Q
En DOS :
raccourci pour quitter un fichier ouvert par la commande EDIT.

 

ATTRIB
Commande DOS:
Permet de modifier les attributs d’un fichier.
  • +: Ajoute un attribut.

  • -: Retire un attribut.

  • H: Hidden (caché).

  • R: Read (lecture).

  • S: System.


Exemple :

ATTRIB -H +R *.*


Tous les fichiers du répertoire courant sont rendus visibles (sauf les fichiers système), et en lecture seule.

 

CD
Commande DOS.
Commande Unix.

Angl : Change Directory.

Permet de rendre actif un répertoire de l´arborescence.
  • CD nom_rep = Le répertoire nom_rep directement inférieur dans l’arborescence est actif.

  • CD repsrep = Rendre actif le répertoire srep, situé directement sous le répertoire rep, lui-même sous le répertoire courant.

  • CD .. = Remonter d´un niveau.

  • CD \ = Retourner à la racine du disque (Rappel: Alt + 92 pour le signe \).

 

CHDIR
Commande DOS.
Déplacement du répertoire actif (identique à CD).

 

CLS
Commande DOS.
Angl : Clear Screen.

Commande qui permet l’effacement des données affichées sur le canal de sortie standard (l’écran). Il s’agit donc d’un "nettoyage" de l’écran.

 

COMMAND.COM
(DOS)
Interpréteur de commandes, il regroupe les commandes internes (les plus utilisées).

 

CONVERT
Commande DOS

La commande Convert permet de convertir les volumes FAT et FAT32 au format NTFS.

Syntaxe :

convert [volume] /fs:ntfs [/v] [/cvtarea:NomFichier] [/nosecurity] [/x]



Paramètres :


  • volume


    Spécifie la lettre de lecteur (suivie de deux points), le point de montage ou le nom de volume à convertir au format NTFS.

  • /fs:ntfs


    Requis.
    Convertit le volume au format NTFS.

  • /v


    Spécifie le mode documenté, dans lequel tous les messages sont affichés au cours de la conversion.

  • /cvtarea:NomFichier


    Pour les utilisateurs avancés uniquement. Spécifie que la Master File Table (MFT) et les autres fichiers de métadonnées NTFS sont écrits dans un fichier d’espaces réservés contigu existant. Ce fichier doit se trouver dans le répertoire racine du système de fichiers pour pouvoir être converti. L’utilisation du paramètre /CVTAREA peut aboutir à un système de fichiers moins fragmenté au terme de la conversion. Pour que celle-ci donne les meilleurs résultats, la taille du fichier doit être de 1 Ko multiplié par le nombre de fichiers et de répertoires contenus dans le système de fichiers. Toutefois, l’utilitaire de conversion accepte toute taille de fichier.
  • Vous devez créer le fichier d’espaces réservés à l’aide de la commande

    fsutil file createnew

    avant d’exécuter convert. La commande convert ne crée pas ce fichier automatiquement. Elle lui substitue les métadonnées NTFS. Après la conversion, tout espace inutilisé dans ce fichier est libéré.

  • /nosecurity


    Spécifie que toute personne peut accéder aux fichiers convertis et aux paramètres de sécurité des répertoires.

  • /x


    Le cas échéant, démonte le volume avant sa conversion. Tous les descripteurs ouverts du volume ne seront plus valides.
Remarques :
  • Vous devez spécifier que le lecteur doit être converti au redémarrage de l’ordinateur. Sinon, il n’est pas possible de convertir le lecteur en cours.
  • Si la commande convert ne peut pas verrouiller le lecteur (par exemple, le volume système ou le lecteur en cours), le système propose de convertir le lecteur au prochain démarrage de l’ordinateur.
  • L’emplacement de la table MFT est différent sur les volumes convertis à partir d’une version antérieure de NTFS, si bien que la performance des volumes peut être inférieure à celle des volumes convertis à partir de Windows NT.
  • Les volumes FAT convertis au format NTFS sont moins performants que les volumes auxquels le format NTFS est appliqué dès l’origine. Sur les volumes convertis, la table MFT peut devenir fragmentée. En outre, les autorisations NTFS ne s’appliquent plus sur un volume d’amorçage converti.

 

COPY
Commande DOS interne.

Commande de copie de fichiers.
Attention : les disques ou disquettes de destination doivent être préalablement formatés (s’ils contiennent des données, nous pouvons être certains qu’ils ont déjà été formatés).

  • COPY L:i386 d:i386


    Permet de copier du lecteur cd dont la lettre est L le contenu du répertoire i386 dans le répertoire i386 situé à la racine de la partition D.

  • COPY *.* A:


    Permet de copier tous les fichiers du répertoire courant sur la disquette. Attention que les sous répertoires ne sont pas copiés.

  • COPY A.TXT B.TXT


    Permet de copier le fichier a.txt au même endroit, en le renommant b.txt.

  • COPY A.TXT+B.TXT C.TXT


    Fusionne les fichiers A.TXT et B.TXT en un seul dans un troisième fichier C.TXT.

Cas particuliers de la commande COPY :

  • copy CON a:data.txt


    Permet la copie de périphérique (ici le clavier) vers un fichier texte (ici data.txt à la racine de la disquette). Nous devons alors saisir le texte par le clavier, et terminer par la touche F6, ou la combinaison de touches CTRL + Z.

 

DATE
Commande DOS interne.
Permet d’afficher et de changer la date de l’ordinateur.
Format : JJ-MM-AA (ou YY-MM-DD).

 

date
Afficher l’heure.

 

DEL
Commande DOS.

Efface un fichier particulier.

  • DEL *.*


    Efface tous les fichiers du répertoire courant.

  • DEL *.txt


    Efface tout les fichiers du répertoire courant qui portent l’extension .txt.

  • DEL fichier.*


    Efface tous les fichiers du répertoire courant qui portent le nom fichier, quelle que soit leur extension.

 

DELTREE
Commande DOS
Efface un répertoire et tout son contenu. Disponible depuis MS DOS version 6. Voir aussi RD.

 

DIR
Commande DOS.

Catalogue (affiche) tous les fichiers contenus dans le répertoire courant.

  • DIR a*.*


    Catalogue de tous les fichiers dont le nom commence par a.
    Dans ce cas on obtient la liste de tous les fichiers avec leur coordonnées, taille, date et heure de la dernière sauvegarde des fichiers.

  • DIR /AR


    Affiche les fichiers en lecture seule.

  • DIR /AS


    Affiche les fichiers système.

  • DIR /B


    Donne uniquement le nom des fichiers sans leur coordonnées (taille et date).

  • DIR/L


    Affiche en lettres minuscules.

  • DIR /P


    Affiche les fichiers par page-écran avec un appel à la fonction de pause après l’affichage de chaque bloc.

  • DIR /S


    Affiche les fichiers et tous les sous répertoires.

  • DIR /W


    Affiche uniquement le nom des fichiers sur 5 colonnes.


Paramètres ou options depuis le DOS version 5.0 :

  • DIR /O:D


    Affiche les fichiers par ordre chronologique (date).

  • DIR /O:E


    Affiche les fichiers par extensions.

  • DIR /O:G


    Affiche les répertoires, puis les fichiers.

  • DIR /O:N


    Affiche les fichiers par ordre alphabétique.

  • DIR /O:S


    Affiche les fichiers par ordre de taille.


Pour un classement inverse, nous devons ajouter le préfixe -.
Par exemple : DIR D:DATA /O:-N pour un ordre décroissant.

 

DOSKEY
DOS:
Mémorisation de toutes les commandes effectuées par la suite, qui pourront être rappelées par les touches directionnelles.

 

EDIT
Commande DOS.
Ouvre l’éditeur de texte.

 

Edit
Angl : to edit.
Fr : éditer.

  • Permet à l’utilisateur d’avoir accès à d’autres éléments de menu et d’ainsi modifier les données.
  • Faire apparaître un texte à l’écran afin d’y apporter des modifications éventuelles.
  • Menu déroulant de l’option Menu affichée sur la barre de menu orientée application qui comprend, entre autres, l’option Annulation, les options associées au presse-papiers ainsi que les options.

 

ERASE
Commande DOS.


ERASE fich_a.ext


Effacement d’un fichier dont on précise le nom (fich_a) et l’extension(.ext).


  • ERASE *.txt

    Effacement de tous les fichiers dont l’extension est txt.

  • ERASE *.*

    Effacement de tous les fichiers. Dans ce cas, MS DOS nous demande de confirmer l’effacement en introduisant O (oui) pour confirmer la demande d’effacement, ou N (non) pour annuler la demande.
  •  

    FDISK
    Commande DOS.

    Lance l’utilitaire de partitionnement.
    Attention : via FDISK les données sont perdues, et il faut formater les partitions créées après avoir redémarré le système. S’il faut modifier des partitions sans perte de données, il faut alors utiliser un programme plus convivial, tel que Partition Magic de Power Quest.

     

    FORMAT
    Commande DOS.

    Permet de formater le volume qui suit la commande.

    • FORMAT C:

      (pour les prévoyants qui possèdent une image de leur partition boot) Formatage du disque C.
      ATTENTION : toutes les données sont perdues.

    • FORMAT A:

      Formatage de la disquette (Si A est bien affecté au lecteur de disquette...).

    • FORMAT A: /s

      (cette commande formate la disquette et y recopie les fichiers système afin qu’elle soit bootable).

     

    KEYB
    Commande DOS.

    Configure la saisie des touches au clavier.
    Par exemple :

    • KEYB FR


      Disposition du clavier AZERTY.

    • KEYB US


      Disposition du clavier QWERTY.

     

    MD
    Commande DOS.
    Angl : Make Directory.
    Permet de créer un répertoire.

     

    MKDIR
    Commande DOS.
    Angl : Make Directory.
    Commande identique à MD.

     

    mkdir
    Commande UNIX : Créer un répertoire.

     

    MORE
    Commande DOS.

    MORE ‹ NOM.TXT


    Similaire à la commande TYPE, mais à la différence que la visualisation marque une pause avant d’afficher la suite du texte si le fichier ne tient pas sur un écran.

     

    Ping
    Angl : Packet InterNet Groper.

    • Programme de niveau IP destiné à tester la présence d’une adresse sur le réseau. Vérifier qu'un hôte soit présent et réponde à une demande d'écho.
    • Commande UNIX ou DOS.
      La commande "ping" est suivie de l’adresse IP (ou du nom de machine quand une résolution de noms est implémentée) de la machine à tester sur le réseau.

     

    PRN
    Dans le système DOS,
    après les commandes DIR et TYPE, si l’on précise la commande ›PRN, cela enverra à l’imprimante la liste des fichiers (DIR) ou le contenu d’un fichier (TYPE).

    • DIR ›PRN


      Impression de toute la liste des fichiers.

    • DIR *.txt›PRN


      Impression de toute la liste des fichiers dont l’extension est txt.

    • TYPE fich_a.ext›PRN


      Impression du contenu d’un fichier dont on précise le nom (fich_a) et l’extension (.ext).

     

    RD
    Angl : Remove Directory.

    Commande DOS.
    Supprime un répertoire vide.
    Cette commande génère un message d’erreur si le répertoire n’est pas vide.

     

    REN
    Commande DOS.

    • REN ancien.ext nouveau.ext


      Renomme le fichier ancien.ext en nouveau.ext.

    • REN ancien nouveau


      Renomme le répertoire ancien en nouveau.

     

    RMDIR
    Commande DOS.
    Angl: Remove Directory.

    Commande de suppression de répertoire.
    Voir RD.

     

    rmdir
    Commande UNIX : Détruire un répertoire (Angl : remove directory).

     

    SYS
    • .sys : Extension des fichiers système.
    • DOS : Commande de transfert des fichiers système.

     

    TIME
    Commande DOS interne.
    Permet d’afficher et de changer l’heure de l’ordinateur.
    Exemple de format:
    hh:mm:ss,cc

     

    TREE
    Commande DOS.
    Permet l’affichage de la structure.

    ATTENTION : Cette commande n’est plus reprise dans les nouvelles versions du système.
    Il est donc préférable d’utiliser cette variante de la commande Dir:

    dir *. /s /p

     

    TYPE
    Commande DOS.

    TYPE fich_a.txt

    Permet l’affichage des caractères que contient le fichier texte fich_a (exemples: TYPE autoexec.bat, ou TYPE config.sys).

     

    VER
    Commande DOS.
    Permet l’affichage de la version du système DOS.

     

    XCOPY
    Commande DOS externe.
    Commande de copie de fichiers.

    • XCOPY fich_a.ext D


      ep-a Copie le fichier fich_a dont l’extension est .ext dans le répertoire rep_a du volume D.

    • XCOPY *.* D


      Copie tous les fichiers du répertoire courant à la racine du volume D (Attention que les sous répertoires ne sont pas copiés).

    • XCOPY *.* D:/s


      Copie tous les fichiers du répertoire courant à la racine du volume D (Ici les sous répertoires et leur contenu sont copiés).

    • XCOPY *.* D: /s /m


      Idem que la commande précédente mais cette fois ci en désactivant l’attribut archive. Dans ce cas XCOPY (avec l’option /m) ne copie que les fichiers dont l’attribut archive est activé.

     

     

    Document créé le 19/03/02 22:04, dernière modification le 09/06/17 17:00
    Source du document imprimé : //dos-commandes.html

    L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.