Les fichiers autorun.inf

Qu'est-ce qu'un autorun?

C'est le fichier autorun.inf qui, placé à la racine d'un disque logique (partition du disque dur, Cd-rom), permet l'exécution automatique d'un traitement quelconque.
Ce fichier est particulièrement utile pour générer une exécution lors de l'insertion d'un CD-ROM.

Structure du fichier autorun

[autorun]
<commande1>=<......................>
<commande2>=<......................>
etc.

 

Commandes utilisables pour l'autorun

icon

La commande autorun icon désigne une icône qui représentera le disque.

Syntaxe de la commande icon

icon=iconfilename[,index]

Paramètres de la commande icon

  • iconfilename: Nom du fichier, avec l'extension.
    Dans le cas où l'extension est .dll ou .exe et que plusieurs icônes se trouvent dans ce fichier, il est nécessaire de préciser l'index de l'icône (la première icône étant indexée 0).

Remarque pour la commande icon

  • Si la commande open est spécifiée dans l'autorun, l'icône doit se trouver dans le répertoire spécifié dans cette commande.

Exemples avec la commande icon

  • icon=auto.ico
  • icon=\prg1\prg1.exe,1 (deuxième icône du fichier prg1.exe du dossier prg1)

 

label

La commande autorun label permet l'attribution d'un texte au disque, étiquette du disque.

Syntaxe de la commande label

label=text

Paramètres de la commande label

  • text: texte à insérer.
    Les espaces sont autorisés.

Remarque pour la commande label

  • Si la commande icon est présente, le texte apparaît sous l'icône.

Exemples avec la commande label

label=Programmes de Steph

 

open

La commande autorun open permet d'exécuter automatiquement une application et donne le chemin de l'application à lancer.

Syntaxe de la commande open

open=[exepath]exefile

Paramètres de la commande open

  • exepath: Chemin relatif du dossier qui contient le fichier à exécuter.
    Obligatoire si le fichier ne se trouve pas à la racine du disque.
  • exefile: Nom du fichier exécutable.

Remarque pour la commande open

  • La commande open ne concerne que les exécutables.

Exemples avec la commande open

open=\prg1\prg1.exe (Lance le fichier exécutable prg1.exe situé dans le répertoire prg1).

 

shellexecute

La commande autorun shellexecute détermine l'application ou le fichier de données à lancer.

Syntaxe de la commande shellexecute

shellexecute=[filepath]filename

Paramètres de la commande shellexecute

  • filepath: Chemin relatif du dossier qui contient le fichier à exécuter, ou le fichier de données.
  • filename: Nom du fichier.

Remarques pour la commande shellexecute

  • Le traitement est effectué s'il s'agit d'un exécutable, et l'application associée est lancée s'il s'agit d'un fichier de données.
  • Avantage par rapport à la commande open qui ne peut traiter que des exécutables.
  • Désavantage: on ne peut pas savoir quelle application est associée à ce type d'extension sur la station de l'utilisateur.
    En effet, l'utilisateur peut avoir affecté une autre application que celle par défaut à ce type d'extension.
  • C'est dans la base de registre que l'on trouve les associations entre extensions et applications.

Exemples avec la commande shellexecute

shellexecute=\prg1\ark.htm (ouverture de la page ark.htm par l'application qui est associée aux pages.htm).

 

shell\comname

La commande autorun shell\comname permet la création d'une commande de nom comname dans le menu contextuel du disque.

Syntaxe de la commande shell\comname

  • shell\comname\command=[pathfile]file.exe
  • shell\comname=menname

Paramètres de la commande shell\comname

  • comname: Nom choisi pour la commande par le concepteur de l'autorun.
    Le nom ne peut pas contenir d'espaces.
    Par défaut, il est affiché dans le menu contextuel.
  • pathfile: Chemin relatif du dossier qui contient le fichier.
    Obligatoire si le fichier ne se trouve pas à la racine du disque.
  • file.exe: Nom du fichier exécutable.
  • menname: Nom que l'on désire voir apparaître pour la commande dans le menu contextuel.
    Si cette commande ne figure pas dans l'autorun, c'est le nom (voir comname) de la commande qui apparaîtra dans le menu contextuel.

Exemples avec la commande shell\comname

shell\lance\command=\prg1\prg1.exe
shell\lance=lancement

 

shell

La commande autorun shell détermine la commande par défaut dans le menu contextuel.

Syntaxe de la commande shell

shell=command

Paramètres de la commande shell

  • command: Commande par défaut.
    Il est nécessaire de déterminer le traitement à effectuer, ainsi que son explication dans une commande shell\command.

Remarques pour la commande shell

  • Le menu contextuel apparaît par un clic droit sur l'icône du disque.
  • Si un fichier autorun est présent, la commande par défaut provient de la commande shell=command.
  • L'ouverture du disque par cette commande provoque l'exécution de cette commande.

Exemples avec la commande shellexecute

shell\start\command=notepad \data\start.txt
shell\start=Avant de commencer
shell=start

 

Document créé le 19/03/02 12:16, dernière modification le 14/02/16 10:43
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/autorun.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.