DHCP et Windows 2000

Qu'est-ce que DHCP ?

Nous avons vu que le protocole TCP/IP était très répandu dans les réseaux.
Quand nous parlons d'IP (Internet Protocol), nous pensons de suite à l'adresse IP d'une machine (station de travail, imprimante réseau, etc.). Cette adresse permet donc de trouver une ressource dans le réseau (pour ceux qui désirent en savoir plus sur l'adressage IP, l'adressage MAC, ARP, etc. peuvent se rendre dans le chapitre réseaux).

Comme nous adressons les machines au moyen d'une adresse IP (voir comment cela se passe sous NT4) qui doit être paramétrée sur chaque machine. Ce type d'adressage est appelé adressage statique.
Nous pouvons aisément imaginer que si ce type de gestion est possible avec quelques dizaines de machines, cela devient rapidement un problème quand le nombre de machines augmente.

Par facilité, il est possible de travailler en adressage dynamique. Chaque station de travail effectuera donc une demande d'adresse elle-même lors du démarrage. Pour cela, nous devons mettre en œuvre un serveur DHCP, le paramétrer, et indiquer à chaque machine qu'elle doit effectuer une demande d'adresse via le protocole DHCP (c'est la configuration réseau par défaut).

DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) permet donc l'attribution d'une adresse IP, mais il permet en outre de fournir à la ressource du réseau qui fait la demande DHCP toutes les informations de configuration TCP/IP nécessaires :

  • Adresse IP (IP address) de chaque carte réseau de la ressource (station de travail, imprimante, serveur, etc.)
  • Masque de sous-réseau (subnet mask)
  • Passerelle par défaut (default gateway), qui est l'adresse de la machine passerelle, ou le plus souvent du routeur.
  • Adresse IP du serveur DNS
  • Etc.

Notre travail d'administrateurs du réseau en est grandement simplifié, car il nous suffit de configurer le serveur DHCP pour qu'il fournisse l'ensemble des informations nécessaires. En cas de modifications, ces données sont centralisées et plus facilement modifiables.

Portées DHCP (DHCP Scopes)

Lors de la mise en œuvre du serveur DHCP, nous devons préciser les plages d'adresses qui vont être attribuées aux clients DHCP.

Par exemple, si nous travaillons avec plusieurs serveurs DHCP dans notre réseau, nous devons veiller à ce qu'une même adresse ne puisse être attribuée aux clients que par un seul serveur, afin d'éviter que la même adresse ne soit distribuée 2 fois, ce qui provoquerait un conflit.

Un autre exemple d'utilisation des portées est la cohabitation de deux réseaux logiques qui partagent le même support physique (par exemple 2 entreprises qui connectent leurs machines sur le même réseau). Si nous ne désirons pas que les machines d'un réseau logique puissent accéder à l'autre réseau logique, nous attribuerons des adresses de sous-réseaux différents.
Mais comment la machine peut-elle déterminer en adressage dynamique de quelle portée (scope) elle doit recevoir son adresse ?
Nous devons spécifier sur chaque machine à l'aide de la commande suivante :

ipconfig/setclassid

Cette commande permet de déterminer à quelle classe DHCP la machine appartient. En fonction de cette classe, nous pouvons paramétrer le serveur DHCP pour qu'il attribue une adresse d'une portée particulière.

Plages d'exclusions

Dans une portée DHCP, il est possible que nous devions déterminer certaines adresses qui ne peuvent absolument pas être proposés aux clients. Les plages d'exclusions permettent donc d'assurer que les adresses qu'elles contiennent soient retirées de l'offre DHCP.

Réservations

Certaines ressources doivent se voir attribuer à chaque fois la même adresse IP. La réservation d'adresses permet d'assurer que la durée de validité de ces adresses est illimitée.

Pools d'adresses

Quand nous retirons les adresses exclues, il nous reste un pool d'adresses disponibles, qui correspond aux adresses qui peuvent être attribuées dynamiquement aux clients DHCP.

Durée de validité

Quand un hôte se voit attribuer une adresse par DHCP, cette adresse ne lui est pas attribuée indéfiniment. La durée pendant laquelle une machine peut utiliser une adresse IP est le bail.

Quand le client arrive à la moitié de la durée qui lui est accordée, il doit faire une demande auprès du serveur pour renouveler son bail. Si le serveur ne reçoit pas cette demande de prolongation, c'est que le client n'existe plus, et l'adresse est remise dans le pool d'adresses.

Comment vérifier l'adresse d'une machine ?

Soit nous pouvons interroger le serveur DHCP et consulter sa liste de clients, soit nous pouvons consulter sur la machine l'adresse et les paramètres attribués par DHCP par les commandes suivantes :

Sous Windows :

ipconfig

Sous Linux :

ifconfig

 

Document créé le 04/06/04 23:54, dernière modification le 05/06/17 09:28
Source du document imprimé : //windows2000-dhcp.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.