Piège sur Zarkass


Status : série finie
Genre : Science-fiction

Le livre de Stefan Wul

Piège sur Zarkass est un roman de science-fiction de l'auteur français Stefan Wul paru en 1958 dans la collection Fleuve Noir Anticipation.

Univers de Zarkass

Stefan Wul laisse libre cours à son imagination pour peindre l'univers de la planète Zarkass. L'auteur invente une faune et une flore à la fois drôles et bigarrées, comme l'herbe à musc, la chenille-lion (qui sert de moyen de transport), les kwiis (des singes nains), les arbres-à-gifles, les grandes noix d'acaze (qui une fois évidées servent de pirogues), le gaviak (un animal mi-lézard, mi-poisson), des mollusques géants, des singes à tête de vache, des serpents ailés ou des fleurs assoiffées dont les corolles se penchent sur le fleuve pour en aspirer l'eau.

Les Zarkassiens, affublés d'un bec-de-lièvre et de longues dents jaunes, muent régulièrement et sont présentés sous un jour pour le moins primitif du point de vue de la civilisation. Cependant, ils disposent d'un puissant pouvoir psychique qui leur permet d'intervenir sur la matière et même de tuer. Ce pouvoir passe par leur regard. Leur civilisation s'est peu à peu éteinte et leurs plus éminents représentants ont désormais abandonné les anciennes croyances magiques pour l'approche plus rationnelle importée par les colonisateurs terriens.

Résumé

Première partie

Darcel et Laurent, deux agents du gouvernement terrien en mission sur la planète Zarkass, partent en expédition géologique, accompagnés d'une colonne de porteurs zarkassiens. Aux abords du grand volcan en éruption dénommé Safass-Thin, l'expédition est mise en débandade par le surgissement soudain de hautes colonnes d'obsidienne qui crèvent le sol. Une fois remis de l'émoi causé par le cataclysme, l'expédition se remet en route et Laurent reçoit un message codé grâce au récepteur radio caché dans son sinus maxillaire : les coordonnées d'une épave d'aéronef des Triangles, une mystérieuse race alien qui est en train de coloniser insidieusement la planète Zarkass. Les deux agents doivent collecter en toute discrétion des informations sur les Triangles et sur la très haute technologie qui leur permet de voyager dans le sub-espace. Pendant les jours qui suivent, les deux agents terriens commencent à avoir des doutes sur l'identité de l'un de leurs porteurs zarkassiens, un dénommé Gozo et pensent qu'ils sont espionnés par le gouvernement zarkassien. Quelque temps plus tard, ils apprennent également que trois engins Triangles se sont posés sur le lieu de l'accident, leur destination. L'expédition traverse des forêts, le Fleuve-Dieu, découvrent les vestiges d'immenses statues immergées, bivouaquent dans un village. Le porteur dévoué dénommé Zinn évite aux deux agents terriens de nombreux dangers. Une nuit, Laurent fait un rêve étrange qui l'entraîne dans les vestiges de la civilisation zarkassienne, sur les traces du grand roi légendaire Safass-Thin dont le nom fut donné au volcan. Mais au matin, il ne se souvient plus de rien. Arrivés à quelques kilomètres de la zone de l'accident, les deux agents terriens droguent les porteurs zarkassiens et partent explorer l'épave de l'aéronef triangle. Ils photographient l'appareil, découvrent un habitacle criblé d'alvéoles minuscules, des symboles représentant le ruban de Möbius et des matériaux inconnus, mais l'intérieur a manifestement été saboté. Les deux agents se contentent alors d'emporter quelques éléments métalliques.

Deuxième partie

L'expédition arrive enfin dans le village de Zaress. Laurent paie les porteurs qui enfin se dispersent, mais constate que Gozo a disparu. Parcourant les rues de Zaress, Laurent aperçoit enfin Gozo qui entre chez Tzécha, le surû local, à la fois maire et chef de police. Il rentre prévenir son ami Darcel et cacher les artefacts rapportés de l'astronef, tandis que le surû envoie des gardes se poster aux abords de l'hôtel. Le surû leur apprend que leurs papiers ne sont pas en règle et qu'il doit confisquer leurs biens. Pendant la nuit suivante, Laurent se glisse dans le bâtiment du surû et apprend que les deux agents vont subir une radiographie chez le docteur Jaubert. De peur que les Zarkassiens ne découvrent son émetteur dans ses sinus, Laurent part prévenir le médecin qui détraque volontairement son appareil. Le lendemain, Gozo se présente aux deux agents comme agent extraordinaire de l'État et leur dit qu'ils sont contagieux et doivent passer un examen médical complet. Mais la radiographie ne peut avoir lieu et les deux agents sont simplement placés chez le médecin sous surveillance médicale. Le docteur Jaubert les aide à quitter le village en leur donnant la dernière mue mortuaire du roi Safass-Thin et de la reine Ezlan. Revêtus de leurs peaux zarkassiennes et affublés de fausses dents, les deux agents terriens quittent Zaress et réussissent à s'envoler pour la capitale zarkassienne. Pendant le vol, Laurent fait à nouveau un rêve étrange lié aux légendes zarkassiennes.

Troisième partie

Dans la capitale, les deux agents se rendent au centre des opérations et sont récupérés par un héli-bus de l'armée. Le colonel de la base leur rend visite alors qu'ils se débarrassent de leurs peaux étrangères. Mais Laurent a du mal à retirer la sienne qui lui a collé à la peau et s'est greffée par endroits sur son propre épiderme. Laurent s'endort avec de nombreux bandages et récitent pendant son sommeil des versets entiers de l'Ancien Rituel zarkassien. Entretemps les morceaux d'artefacts rapportés par les deux agents ont permis aux ingénieurs de percer le secret du sub-espace. Mais un mystère subsiste : d'après les observations et les interprétations des experts, les Triangles ne devraient pas mesurer plus de deux centimètres, alors qu'en fait ils ressemblent physiquement aux Zarkassiens ! Le colonel charge Laurent, à peine remis de ses lésions, de filer un Triangle en ville, cause de la disparition de deux autres agents. Laurent revêt sa peau zarkassienne, aseptisée, et suit le Triangle toute la journée. Au bout de quelque temps, sa filature l'entraîne dans un grand hôtel interdit aux étrangers et Laurent échappe de justesse à une agression des Triangles. Lorsqu'il rentre à la base, Laurent s'effondre, épuisé, récite de nouveaux versets rituels zarkassiens. À leur grande surprise, les médecins constatent que la peau du roi Safass-Thin remplace peu à peu l'épiderme de Laurent. Grâce aux informations de Laurent, le colonel organise une nouvelle mission d'espionnage de l'hôtel pour laquelle Darcel se porte volontaire. Il découvre alors la véritable identité des Triangles : des mouches intelligentes qui respirent de l'hydrogène et vivent à très basse température. Pendant ce temps, Laurent s'est peu à peu transformé en Safass-Thin et le roi de légende des Zarkassiens part à la rencontre de son peuple pour lui demander de renouer avec les anciennes traditions, ouvre l'ancien palais, retrouve son trône et dicte à ses sujets les tables de la loi et leur demande de faire confiance aux Terriens, leurs meilleurs alliés à l'avenir. Laurent meurt pour renaître dans une nouvelle dimension.

Piège sur Zarkass en BD

Mission accomplie : Marcel et Louis ont enfin découvert le site du crash du vaisseau alien et se sont emparées de précieux fragments du métal qui rend sa surface invulnérable aux tirs. Mais l'épave gît en pleine jungle et les ordres de leur quartier général se font pressants : à New Pondichery, la situation des colons encerclés devient intenable et l'ambassadeur vient de décider d'organiser l'évacuation générale.

Source: wikipedia [covers tag=”les-univers-de-stefan-wul” display=”Autres adaptations BD des univers de Stefan Wul”]

Piège sur Zarkass : les albums

Consulter les informations sur la BD Une chenille pour deux
Consulter les informations sur la BD New Pondichery mon amour
Consulter les informations sur la BD Gaïa, Go Home !
Consulter les informations sur la BD Piège sur Zarkass

Tags

Voir toutes les séries BD

Document créé le 01/05/2020, dernière modification le 06/02/2021
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/bd/piege-sur-zarkass/

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.