Léonard


Status : série en cours
Genre : Humour

Synopsis

Léonard est un génie. C'est du moins ce qu'il croit ! Caricature désopilante de l'illustre Léonard de Vinci, bien connu pour ses portraits de dames au sourire énigmatique, il invente les machines les plus incongrues et il les expérimente sur son fidèle Disciple. Celui-ci, qui n'aspire qu'à une vie paisible, s'en retrouve immanquablement couvert de plaies et de bosses. Le personnage a été créé en 1975, on fête donc en 2005 ses 30 ans ! C'est vrai qu'avec sa longue barbe blanche, on avait un peu tendance à lui donner plus… euh, désolé, cher génie !

Origine

La série Léonard est née par accident. Bob de Groot, voulant ajouter un personnage dans la série Robin Dubois, imagina un inventeur nommé Mathusalem. Il a un chapeau mauve et une longue barbe blanche et invente le parcmètre. Greg, qui préparait Achille Talon magazine, trouve l'idée intéressante pour un personnage principal. C'est ainsi que Mathusalem s'est transformé en Léonard.

Leonard et le véritable Leonard de Vinci

Il n'est jamais clairement explicité de savoir si Léonard et le Léonard de Vinci authentique sont un seul et même personnage. En tout cas, le dessinateur, Turk, dit avoir mis un peu de réalisme dans cette série « totalement surréaliste » qu'est Léonard, en cela que lorsque Basile ou Léonard manipulent un quelconque outil, ils l'utilisent de manière correcte.

Beaucoup d'éléments cependant viennent appuyer cette théorie, notamment le fait que le nom de famille de Léonard soit "Da Vinci", et que Léonard indique avoir 5 ans en 1457, plaçant son année de naissance en 1452 tout comme Léonard de Vinci. La Joconde apparait dans un album. Également, Leonard possède une servante nommée Mathurine, comme la véritable servante française de Leonard de Vinci, et adopte également un enfant, comme le véritable Leonard.

Personnages

Léonard da Vinci

Il s'agit en fait d'une caricature de Léonard de Vinci. Génie auto-proclamé qui invente en permanence de nouvelles machines, de nouvelles idées, de nouveaux concepts. Revers de la médaille : les idées qu'il a sont si nombreuses qu'il ne peut pas toutes les réaliser, à l'instar de son illustre modèle atteint de procrastination. Les inventions de Léonard sont anachroniques, et si elle ne marchent pas toujours comme prévu, elles ont toujours un effet surprenant ou désastreux, et dans la plupart des cas comique.

Léonard est très exigeant, et toute tentative de Basile, son disciple, pour échapper au travail, ainsi que toute remarque désobligeante de sa part, est punie d'un imparable blâme : coups de tromblon, d'enclume, d'horloge, ou de n'importe quel projectile imaginable, cachés dans la grande barbe blanche de Léonard. S'il dit détester son disciple, il est très attaché à lui, et cauchemarde à l'idée de le voir partir. Il se fait du souci pour sa santé, et sa tentative de le remplacer a tourné à l'échec. La faculté du disciple à se blesser exaspère Léonard, mais paradoxalement, il considère comme bâclé un travail réalisé sans aucune mutilation ou blessure ; aussi se charge-t-il de « corriger » la faute en s'assurant que son disciple soit blessé d'une quelconque manière.

Léonard est à la fois extrêmement narcissique, et très sensible à la flatterie. C'est également un avare qui n'a jamais payé Mathurine et Basile, et n'a jamais augmenté ce dernier ; de nombreux gags sont centrés sur cette idée de Basile qui cherche à se faire payer mais qui finit toujours par se faire rouler dans la farine par son maître. Cependant, il achète lui-même les pansements dont a besoin son disciple pour se soigner, et n'hésite pas à inventer quelque chose pour soigner Basile ou lui faciliter la vie ; encore que ce soit plus pour son propre intérêt, un disciple frais et dispos étant toujours plus efficace et plus apte à réaliser les inventions du maître.

En 1997, on recensait 355 inventions dans ses aventures, de l'aérosol au whisky, en passant par la charrue à propulsion féminine, les pantoufles à moteur ou encore la Saint-Sylvestre.

Disciplus Simplex (Basile)

Basile Landouye, ou Basile Lebète, selon les albums Disciple de Léonard, il préfère nettement dormir à longueur de journée plutôt que travailler. Basile est très maladroit : chaque action, si infime soit-elle, est ponctuée d'une maladresse qui se termine au mieux par une simple blessure, au pire par un séjour à l'hôpital où il a une chambre réservée, ainsi qu'un abonnement annuel. Il est à noter que le disciple parvient à se remettre des inventions ou des blâmes de Léonard, parfois en moins d'une case, à la grande surprise de Raoul, le chat de la maison.

Depuis le premier album, le disciple a une devise : Je sers la science et c'est ma joie ; mais en pratique, moins il la sert, mieux il se porte. Du reste, il se venge en déformant parfois lui-même sa devise : je sers la science mais c'est sa joie !, je serre la science et c'est ma joie, il faut que j'aille servir la science puisqu'il paraît que c'est ma joie, je hais la science et c'est ma joie, je dessers la science et c'est ma tristesse, j'en ai marre de servir la science, c'est plus ma joie.

Bien que maladroit au possible lorsqu'il assiste son maître, Basile n'en est pas moins inventif. Il est, entre autres, l'auteur de la moto, des Hell's Angels, des patins à roulettes, du perceur de coffre-forts, de la presse à faux billets, du smoking et du logiciel. D'après Léonard, l'inventivité du disciple s'exprime le mieux dans l'élaboration de plans pour se soustraire au travail afin de dormir. Son ambition étant de « faire coïncider ses levers tardifs avec ses couchers prématurés par le biais de siestes prolongées ».

Rejeton d'une immense famille, les noms ou prénoms de ses cousins, nièces, grands-oncles, etc., sont souvent utilisés par Léonard pour nommer ses inventions. Il a également des origines tchèques, d'où le prénom de sa mère, Azerty, qui a inspiré l'invention par Léonard de la machine à écrire ; en outre, il a de la famille italienne, française, polonaise, allemande et japonaise. Son dévouement à son maître est très étonnant car ce dernier lui fait vivre un véritable enfer. Malgré toutes les possibilités de changer de carrière que le disciple possède, il a la trouille de se faire virer.

Les années de service auprès de Léonard sont inconnues. Selon les albums, il dit avoir travaillé 10, 25, 30 et même 40 ans auprès du génie mais on peut se reporter au premier chiffre car le disciple est tout de même très jeune.

Raoul Chatigré

Le chat de Léonard. Muet dans les premiers albums, mais qui deviendra petit à petit un personnage à part entière de la série. Il se retrouve doué du don de la parole dans le troisième album à la suite d'une gaffe du disciple : Vexé par une remarque de son patron sur une idiotie qu'il venait de lâcher, Basile actionne si fort un levier qu'il déverse de l'eau dans toute la ville. L'eau se mélange à la dernière invention de Léonard : un réservoir où se trouvait un produit capable de faire parler les animaux qu'il s'apprêtait à tester. Il a comme particularité de ne pas être nyctalope : il ne peut pas voir dans le noir, comme les autres chats. Répondant à l'origine au nom de Prosper, un conflit entre Léonard et son disciple le fera devenir Raoul. Il intervient souvent pour commenter l'histoire - ignoré à son grand agacement par Léonard et Basile - ou tout simplement pour discuter avec Bernadette, une souris grise ou avec Yorrick, le crâne. Il se mêle aussi de temps en temps des affaires de Léonard, étant même parfois au centre de l'intrigue. Nous pouvons également constater que Raoul dort sur le lit de Basile (il sursaute souvent sur le lit au moment où Léonard vient réveiller le disciple en hurlant). Enfin, Raoul a un avocat, Maître Oboulododo, un grand chat noir qui n'apparaît que brièvement dans un gag du tome 37.

Mathurine Montorchon de la Serpillière

La bonne de Léonard, engagée au douzième album. C'est une excellente femme de ménage et cuisinière, mais elle a un tempérament assez fort et des réactions musclées. En effet, elle supporte difficilement les expériences du maître et de son disciple, expériences qui finissent souvent par salir les pièces de la maison que Mathurine vient justement de nettoyer. Elle est très susceptible sur sa corpulence, et emploie la manière forte si quiconque la titille à ce sujet. Dès son arrivée, elle fait très forte impression puisqu'elle parvient à nettoyer la gigantesque vaisselle en un clin d'œil, et résout dans la foulée une équation du troisième degré. Elle se révélera parfois inventrice, ce qui ne sera pas forcément signe de repos pour Léonard et son disciple. On peut remarquer qu'au début, elle venait travailler chez Léonard, puis au fil des albums, elle aura sa propre chambre chez son maître. Son nom vient de celui de l'authentique femme d'ouvrage de Léonard de Vinci au Clos-Lucé d'Amboise.

Bernadette

Souris grise de la maison. Au début, elle fait une petite apparition par histoire, mais son rôle s'agrandit au fur et à mesure des albums. Elle a un petit béguin pour Raoul, aime danser avec lui mais ne supporte pas qu'il l'embrasse. Elle adore également le fromage. Elle obtient le don de la parole en même temps que Raoul dans le troisième album. Alors qu'elle interagissait uniquement avec Raoul au début de la série, petit à petit son rôle évolue et elle devient une infirmière, s'occupant notamment de faire des points de suture à Basile chaque fois qu'il se blesse. Ce dévouement à la maison paraît d'autant plus surprenant qu'au début de la série, Bernadette apparaît taquine, voire franchement odieuse, notamment en s'amusant à blesser Raoul ; elle se définit d'ailleurs dans un des gags comme un solide tyran.

Yorrick

Crâne philosophique et compagnon de discussion de Raoul et Bernadette, dont le nom fait allusion au personnage de Shakespeare dont Hamlet tient le crâne lors de son célèbre monologue. Il aime beaucoup parler de son passé, ce qui agace Raoul. Il aimerait avoir un plus grand rôle dans l'histoire, étant confiné à un rôle très secondaire dans la série. D'abord muet, il commence à parler à partir du neuvième album (quoiqu'on puisse l'entendre éclater de rire dès le cinquième).

Mozzarella da Vinci

La fille adoptive de Léonard. Alors que ce dernier était en mal d'enfants dans le tome 48, Mozzarella fait sa première apparition quand Léonard fait livrer une tonne de pétales de roses chez lui pour mettre au point un nouveau parfum, Eau de Génie. Mozzarella, cachée dans la charrette de pétales de roses, est une petite bohémienne orpheline, et est recueillie par Léonard, qui en fera sa fille adoptive à la fin de l'album. Surnommée Mozza, elle est rapidement prise sous l'aile de Mathurine et Léonard, qui lui font office de père et mère. Basile, en revanche, subit durement l'arrivée de la nouvelle venue, notamment en perdant son lit, ses pâtes, sa tranquillité…et en devant accomplir toutes les tâches ordonnées par Léonard pour faire plaisir à Mozzarella ; il reste donc très méfiant et hostile à la petite fille, répétant sans cesse Cette gamine me mine !.

Mozzarella, arrivant dans le tome 48 « Mon papa est un génie », est le premier personnage récurrent nouveau dans la série depuis 36 albums et le tome 12 « Trait de génie », qui voit l'apparition de Mathurine.

Sources: wikipedia, lelombard

Léonard : les albums

Consulter les informations sur la BD Léonard Est un Génie
Consulter les informations sur la BD Léonard Est Toujours un Génie
Consulter les informations sur la BD C'est un Quoi, Déjà ?
Consulter les informations sur la BD Hi-Fi Génie
Consulter les informations sur la BD Génie à Toute Heure
Consulter les informations sur la BD Génie en Balade
Consulter les informations sur la BD Y A-t-il un Génie dans la Salle ?
Consulter les informations sur la BD Coup de Génie
Consulter les informations sur la BD Génie civil
Consulter les informations sur la BD La guerre des génies
Consulter les informations sur la BD Génie du bal
Consulter les informations sur la BD Trait de Génie
Consulter les informations sur la BD Génie en herbe
Consulter les informations sur la BD Le poids du génie
Consulter les informations sur la BD Crie, ô, génie !
Consulter les informations sur la BD Génie à revendre
Consulter les informations sur la BD Ohé du génie !
Consulter les informations sur la BD Génie en sous-sol
Consulter les informations sur la BD Flagrant génie
Consulter les informations sur la BD Ciel, mon génie !
Consulter les informations sur la BD Un air de génie
Consulter les informations sur la BD Cadeau de Génie
Consulter les informations sur la BD Poil au Génie !
Consulter les informations sur la BD Temps de Génie
Consulter les informations sur la BD D'où Viens-Tu, Génie ?
Consulter les informations sur la BD Génie or not génie ?
Consulter les informations sur la BD On a marché sur le génie !
Consulter les informations sur la BD Génie Toujours...Prêt !
Consulter les informations sur la BD Les bons contes font les bons génies
Consulter les informations sur la BD Génie du Foot
Consulter les informations sur la BD Dodo de génie
Consulter les informations sur la BD Magic Génie
Consulter les informations sur la BD Y a du génie dans l'air !
Consulter les informations sur la BD Docteur Génie et Mister
Consulter les informations sur la BD Le génie donne sa langue au chat
Consulter les informations sur la BD Le génie se gondole
Consulter les informations sur la BD C'est parti, mon génie !
Consulter les informations sur la BD Y a-t-il un génie pour sauver la planète ?
Consulter les informations sur la BD Loué soit le génie
Consulter les informations sur la BD Trésor de Génie
Consulter les informations sur la BD Génie du stop
Consulter les informations sur la BD Le génie des grandeurs
Consulter les informations sur la BD Super Génie
Consulter les informations sur la BD Tour de génie
Consulter les informations sur la BD Génie de l'insomnie
Consulter les informations sur la BD Le Génie crève l'écran
Consulter les informations sur la BD Master Génie
Consulter les informations sur la BD Mon papa est un génie
Consulter les informations sur la BD Génie militaire
Consulter les informations sur la BD Génie, Vidi, Vinci!
Consulter les informations sur la BD Génie du crime

Tags

Voir toutes les séries BD

Document créé le 01/05/2020, dernière modification le 06/02/2021
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/bd/leonard/

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.