3 pages, 28 articles pour «mettre»

Vous pouvez consulter la page d'explications relative au nuage de mots clés et aux techniques utilisées.

3 pages

  • Montagne de Bueren
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [1] 17/07/2013 - Dernière modification le 12/11/2019 La montagne de Bueren est un escalier de la ville de Liège reliant le quartier Féronstrée et Hors-Château au Péri et à la citadelle traversant les Coteaux. Description De la rue Hors-Château, laissant, à droite, le couvent des Ursulines et, à gauche, l'impasse des Ursulines serpenter à flanc de coteau jusqu'aux Terrasses des Minimes, les 374 marches mènent Au-Péri puis à la citadelle. La rue mesure, en totalité, 260 mètres et les escaliers 194 mètres. La pente moyenne de l'escalier est de près de 28 %. L'ascension est fort heureusement facilitée par la présence, à intervalles réguliers, de paliers, où quelques bancs permettent de regarder à l'aise la ville qui, petit à petit, se révèle. On découvre d'abord la masse grise de l'îlot Saint-Georges, la haute silhouette de la cité administrative, puis la coulée miroitante de la Meuse sous le pont des Arches. Chaque année, le 1er samedi d'octobre, lors de la Nocturne des Coteaux de la Citadelle, l'escalier, plongé dans l'obscurité, se voit éclairé par 3 000 bougies présentant au public un spectacle chatoyant. Historique Ce nouveau chemin, établi au départ de l'impasse du Thier des Begards tennant sur Hors-Château, est terminé en 1880 à la suite d'une décision prise par le conseil communal en mars 1875. Il doit permettre un accès rapide de la garnison stationnée à la citadelle vers le centre de la ville en cas d'invasion ou de soulèvement populaire et, plus prosaïquement, interdiction est faite à cette garnison d'encore passer par la rue Pierreuse où sont établis nombre d'estaminets et où œuvrent des péripatéticiennes. Ces fonctions ne durent qu'une dizaine d'années, la citadelle étant déclassée en 1891. Source: Wikipedia
    Mot clé = mettre (titre ou description) | Niveau = 11

  • Fabrique d'armes Lambert Sévart
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [2] 10/10/2014 - Dernière modification le 05/11/2019 Il s'agit d'un sgraffite publicitaire pour le fabricant d'armes Lambert Sévart. Les sgraffites publicitaires ne sont pas très fréquents. Les plus connus sont ceux de la Maison Cauchie. Par contre, plusieurs sgraffites représentant des métiers (vendeur d'armes, jardinier, imprimeurs) existent à Liège. Cette œuvre met en scène un vendeur d'armes, moustaches et casque colonial, tentant de vendre sa marchandise (un fusil) à un indigène. Le bateau, le canot et la caisse d'armes ou de munitions ainsi que les palmiers sont à l'arrière plan. Il faut remettre la scène dans le contexte de cette époque du début du XXe siècle où la colonisation et l'exportation d'armes étaient en plein essor. Le sgraffite est entouré de pierres de taille. Sous les coins inférieurs de ce sgraffite, deux charmantes figures féminines à la chevelure garnie de fleurs affichent une mine réjouie. Source : Wikipedia Un sgraffite, très utilisé pendant la période Art nouveau, est un dessin gravé sur une base de mortier. Le fond est généralement sombre, rehaussé des différentes couches de couleurs nécessaires, de plus en plus claires. Les parties inutiles des différentes couches sont grattées, laissant apparaître la couche inférieure. Parfois, seules la couche de base (sombre) et la couche de surface sont présentes, et dans ce cas la couche de surface n'est pas teintée dans la masse, mais est rehaussée d'enduit et peinte.
    Mot clé = mettre (titre ou description) | Niveau = 12

  • Vaillante habitante de Taganana
    https://www.gaudry.be > Photo > Galerie
    [3] 17/03/2016 - Dernière modification le 05/11/2019 Au bout d'une route sinueuse au milieu de la laurisylve exubérante du bout du nord-est de l'ile, Taganana est un hameau situé dans le parc rural de l’Anaga (Santa Cruz de Tenerife). Ses maisonnettes au charme d'antan dans d'étroites ruelles donnent un cachet incroyable à ce village accroché au massif rocheux. Cette vaillante habitante arpente d'un pas encore très sur les chemins extrêmement pentus du coin, et je ne peux donc me permettre de paraitre essoufflé en lui souhaitant une bonne journée. En totale opposition au centre désertique et lunaire de Tenerife, ici la végétation est luxuriante (dragonnier, laurier, tilleul). On croirait à certains moments revenus à l'époque tertiaire en marchant dans ces superbes forêts thermophiles. En plus , une chance incroyable, il avait beaucoup plu les semaines précédentes, mais pas une goute de pluie ne s'est permise de gêner la rando.
    Mot clé = mettre (titre ou description) | Niveau = 13

28 articles

Table des matières Haut

Document créé le 13/03/2010, dernière modification le 26/09/2019
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/tagcloud-rf-mettre.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.