TDM: Time Division Multiplexing

Multiplexage par division de temps.
Le principe est d'attribuer un même intervalle de temps à chaque canal. Pour y arriver, nous devons scruter les canaux à intervalles réguliers (sampling), et traiter l'information.

TDM: Echantillonnage

L'échantillonnage consiste à remplacer un signal analogique par un autre signal de même valeur lors de la durée d'impulsion, répétée selon une fréquence fe. Il s'agit de PAM.

PAM

Nous devrons aussi insérer un signal nul entre ces instants.
Un échantillonnage théorique idéal nous permettrait une durée d'impulsion se rapprochant de la valeur zéro (plus le temps de l'échantillon est court, plus il est précis, et plus nous pouvons en placer dans un même espace de temps).

Fréquence d'échantillonnage

  • Le théorème de Shannon (fe = 2 . fmax) nous dit que la fréquence d'échantillonnage (fe) doit être égale ou supérieure à deux fois la fréquence la plus haute (fmax).
  • Voir aussi l'intervalle de Nyquist qui détermine l'écart entre deux échantillons d'un même signal.
  • La durée d'échantillonnage doit être la plus courte possible.

Nous devons donc respecter en téléphonie les valeurs suivantes  :

  • fmax = 4 KHz. (Norme CCITT).

  • fe = 8 KHz. (Shannon).

  • i = 125 µs(Nyquist).

 

Document créé le 15/07/03 00:00, dernière modification le 23/03/18 10:27
Source du document imprimé : https://www.gaudry.be/reseaux-tdm.html

L'infobrol est un site personnel dont le contenu n'engage que moi. Le texte est mis à disposition sous licence CreativeCommons(BY-NC-SA). Plus d'info sur les conditions d'utilisation et sur l'auteur.

Notes

  1.  Pulse Amplitude Modulation : correspond à « Modulation de l'amplitude des impulsions” en français

  2.  PAM : “Pulse Amplitude Modulation” (en français, « Modulation de l'amplitude des impulsions ») La PAM consiste à moduler l'amplitude d'un train d'impulsions équidistantes, en fonction des valeurs des échantillons d'un signal analogique